L’édition 2021 de la Nuit de la Solidarité se déroulera le 25 mars prochain

Les inscriptions sont ouvertes pour les bénévoles souhaitant participer à la quatrième édition de la Nuit de la Solidarité, organisée dans la nuit du 25 au 26 mars prochain pour mieux connaître la situation des personnes sans-abri à travers la capitale.

D’après les données publiées par l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur), lors de la dernière Nuit de la Solidarité organisée du 30 au 31 janvier 2020, ce triste décompte désormais annuel avait permis de recenser près de 3 600 personnes « en situation de rue », et ce « alors que 24 900 personnes étaient parallèlement hébergées dans un contexte de plan hiver activé ». L’Apur estime que « la comparaison de ce résultat à ceux des années précédentes révèle une grande constance d[e ce] nombre, bien que leur répartition sur le territoire parisien et ses différents arrondissements ait légèrement évolué ».

.

.

De fait, le nord-est parisien souffre particulièrement de la grande exclusion. En janvier 2020, le 19ème arrondissement concentrait à lui seul un cinquième des personnes à la rue recensées dans la capitale, avec 695 femmes, hommes et enfants passant alors la nuit dehors. On comptait également 351 sans-abri dans le 12ème arrondissement, dont 137 dans le seul bois de Vincennes (une donnée non-indiquée sur la carte ci-dessous mais précisée dans le rapport). Les abords des gares, avec par exemple 284 personnes à la rue dans le 10ème arrondissement lors du décompte, sont également concernés en premier lieu par cette intolérable situation.

Organisée chaque hiver depuis 2018, la Nuit de la Solidarité vise avant tout à « aller à la rencontre des personnes qui vivent dans les rues de la capitale. [Elle] n’est pas une intervention sociale mais un outil qui a pour finalité de mieux connaître les personnes en situation de rue pour améliorer les réponses qui leur sont proposées. » Les Parisiennes et Parisiens qui participeront à cette quatrième édition en tant que bénévoles seront au total près de 2 000, encadrés par 400 professionnels de l’action sociale.

Les personnes volontaires peuvent choisir l’arrondissement dans lequel ils souhaitent participer à l’initiative lors de leur inscription – une séance de formation sera dispensée en début de soirée dans les mairies et autres lieux de rassemblement désignés. Chaque arrondissement sera divisé en une vingtaine de secteurs en moyenne, dont l’ensemble des rues seront ensuite parcourues par des groupes de 4 à 5 bénévoles chargés d’un questionnaire. Il est également possible de s’enregistrer en tant que responsable d’équipe, à condition « d’être une professionnelle ou professionnel du social, membre d’une association de lutte contre l’exclusion, maraudeur expérimenté ou avoir déjà participé en tant que bénévole à une Nuit de la Solidarité. »

Autre actualité relative à cette triste thématique : le Collectif Les Morts de la Rue organisera bientôt l’hommage aux centaines de personnes sans-abri disparues chaque année (voir nos derniers articles). Il aura lieu le 30 mars prochain, avec un rassemblement prévu au parc des Buttes-Chaumont (19ème arrondissement) qu’il sera également possible de rejoindre à distance. Dans son enquête annuelle publiée en novembre dernier, le collectif avait de nouveau sonné l’alerte quant à la mortalité précoce, toujours aussi élevée, des personnes à la rue.

Pour souligner la brutalité de cette situation, rappelons qu’à Paris, seuls 80% des logements sont « occupés toute l’année par des ménages dont c’est la résidence principale » – il s’agit là encore des chiffres de l’Apur. En effet, 9% sont des résidences secondaires, et 11% sont considérés comme vacants. D’après d’autres données, celles de l’Insee, la capitale compte aujourd’hui près de 117 000 logements vides : une trentaine pour chaque personne à la rue recensée lors de la Nuit de la Solidarité.

.

La Nuit de la Solidarité 2021
www.paris.fr

.

4 thoughts on “L’édition 2021 de la Nuit de la Solidarité se déroulera le 25 mars prochain”

Laisser un commentaire