En images : 10 parcs et jardins fleuris où profiter du printemps dans l’est parisien

Le printemps est arrivé à Paris, et avec lui ses beaux arbres en fleurs ! Du cerisier au magnolia en passant par le genêt, de nombreuses espèces se laissent admirer en avril dans les parcs et jardins de la capitale.

Où peut-on apprécier ces floraisons parfois bien éphémères, promesses de jolies photos et de moments de détente à l’écart de la ville ? Pour ne rien manquer, découvrez ci-dessous quelques-uns des plus agréables espaces verts de l’est parisien pour profiter au mieux du printemps.

 

 

 

COULÉE VERTE RENÉ DUMONT – PARIS 12

 Créée à partir des années 1980 suite à la construction de l’opéra Bastille en lieu et place de la gare du même nom, la Coulée Verte René Dumont est un « parc linéaire » de près de 5 kilomètres de long, suivant les voies de l’ancien viaduc ferroviaire. Bordé de végétation particulièrement fleurie lorsqu’arrivent les beaux jours, cet espace vert insolite offre un refuge à la circulation motorisée en contrebas, et révèle de belles perspectives sur les hauteurs du 12e arrondissement.

 

PARC DE BERCY – PARIS 12

Autre espace vert parisien créé récemment, le parc de Bercy a été aménagé à l’emplacement des anciens entrepôts de vins longtemps indissociables de ce quartier en bord de Seine. Divisé en plusieurs sections reliées par des passerelles, il se distingue par son aménagement original où se succèdent des atmosphères bien différentes. Moderne aux abords de la cinémathèque et du palais omnisports de Paris-Bercy, le parc se fait plus verdoyant autour des pelouses du jardin Yitzhak Rabin, inauguré en 2000, avant d’offrir plusieurs bassins d’eau près du carrefour commerçant de l’ancienne cour Saint-Émilion.

 

BOIS DE VINCENNES – PARIS 12

 Si sa superficie le distingue bien entendu des autres parcs et jardins parisiens, impossible de ne pas citer le bois de Vincennes parmi les espaces verts incontournables de l’est de la capitale. Ses près de 1 000 hectares de prairies et d’espaces arborés en font le plus grand espace vert de Paris. Le bois compte quatre lacs et abrite une importante biodiversité : canards, foulques, cygnes, paons, crapauds, et même tortues y trouvent ainsi refuge, sans oublier de nombreuses espèces de poissons.

 

PARC DE LA BUTTE DU CHAPEAU ROUGE – PARIS 19

Ce bel espace vert tout en pente offre un cadre calme et ensoleillé, avec ses grandes pelouses et bosquets fleuris. On y retrouve, entre les Parisiens venus y trouver un moment de détente, quelques pruniers, des genêts jaunes, et des parterre de tulipes. Avant de devenir le parc de la Butte du Chapeau Rouge, ce terrain aujourd’hui limitrophe du Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis) accueillait au début du XXe siècle des rassemblements pacifistes réunissant syndicats et partis progressistes. À la veille de la première guerre mondiale, le 25 mai 1913, Jean Jaurès y prononça un discours resté dans les mémoires.

 

PARC DES BUTTES-CHAUMONT – PARIS 19

Le superbe parc des Buttes-Chaumont offre 25 hectares de promenade, dans un cadre unique et dépaysant. Aux abords de ses cascades et les chemins vallonnés se dévoilent de magnifiques magnolias et cerisiers en fleurs. Inaugurées en 1867 sur le site d’anciennes carrières de gypse, les pelouses du parc accueillent une foule de Parisiennes et de Parisiens dès que le soleil est de sortie. Les nombreuses structures artificielles des Buttes-Chaumont – belvédère, falaises, grottes – commencent cependant à accuser le poids des années, et devraient bénéficier d’un important programme de rénovation dans les années à venir.

 

PARC DE LA VILLETTE – PARIS 19

Construit en lieu et place du légendaire quartier des abattoirs qui enfumèrent les quartiers de l’Est parisien pendant près d’un siècle, le parc de la Villette est une vision rétrofuturiste qui parvient toujours à nous surprendre. Autour de la massive Cité des Sciences, ce vaste espace vert rassemble également bon nombre de clubs et salles de concert – il n’est donc pas étonnant d’y voir converger de nombreux Parisiens venus de tous les arrondissements pour faire la fête jusqu’à l’aube ! Inaugurée en 1987, le parc de la Villette abrite également de surprenants parcours thématiques, comme le jardin des Bambous et ses chemins sinueux bordés de végétation.

 

PARC DE BELLEVILLE – PARIS 20

Bien connu pour sa vue panoramique sur le cœur de la capitale, le parc de Belleville est surmonté par une étendue de pelouse très prisée des Parisiennes et des Parisiens. On y trouve aussi quelques pieds de vigne, de superbes rosiers, ainsi qu’une cascade surplombant des bassins. Il s’agit là encore d’un espace vert assez récent, créé dans les années 1980 en lieu et place d’anciens faubourgs ouvriers du quartier. Leurs rues furent notamment immortalisées par le photographe Willy Ronis dans son ouvrage phare, Belleville – Ménilmontant, paru en 1954.

 

PETITE CEINTURE DE MÉNILMONTANT – PARIS 20

Très appréciée des promeneurs de la capitale, la Petite ceinture constitue un havre de nature tout autour de Paris. Le tronçon du 20e arrondissement, accessible depuis la rue de Ménilmontant ou la rue de la Mare, accueille de nombreuses floraisons, comme celles de pruniers, de chaque côté des rails. Longtemps inaccessible après la fermeture de la gare au trafic voyageurs en 1934, le site a été converti en parc avant de rouvrir ses portes au public en 2019. La passerelle de la Mare, qui enjambe les voies ferroviaires, a quant à elle été réhabilitée pour être enfin rendue aux piétons au printemps dernier.

 

SQUARE DES SAINT-SIMONIENS – PARIS 20

Ce petit parc caché au cœur du 20e arrondissement abrite de magnifiques cerisiers en fleurs, une occasion de réaliser de belles photos lorsque la lumière du soleil traverse les branchages. L’espace vert a été créé en 1937 sur l’ancien terrain occupé par les Saint-Simoniens, partisans d’une école de pensée qui connut une certaine popularité à l’heure de la révolution industrielle. Les environs du parc comptent un certain nombre de petits passages fleuris, comme la villa et la cité de l’Ermitage, particulièrement agréables à découvrir au printemps.

 

JARDIN SAMUEL DE CHAMPLAIN – PARIS 20

Discrètement situé derrière les murs du cimetière du Père Lachaise, ce charmant parc tout en longueur regorge de jonquilles et de cerisiers en fleur. Drapé d’une douce lumière, il est un lieu de détente idéal, et un parfait décor pour les amatrices et amateurs de photographie. On ne peut également que vous conseiller d’explorer les allées voisines du cimetière du Père Lachaise, réservoir de biodiversité où des arbres centenaires côtoient près de 140 espèces d’animaux.

 

 

Cette sélection n’est évidemment pas exhaustive : on pourrait aussi y inclure le jardin Villemin (10e), les voies de la Petite ceinture du 12e et du 19e arrondissements, les nombreux jardins du Marais (Paris Centre), les squares de la Roquette et Maurice Gardette (11e), les jardins du port de l’Arsenal (12e), les rives du bassin de la Villette (19e), ou encore le square Sarah Bernhardt et le jardin Casque d’Or (20e).

 

Au-delà des seuls espaces verts, on ne peut également que recommander la découverte des charmants passages et autres cours secrètes de la capitale. Témoignages de leur passé champêtre et ouvrier, les quartiers de l’est parisien réservent en effet leur lot de surprises urbaines aux promeneurs curieux, avec nombre de jolies voies au charme bucolique.

 

Textes et photographies : LJB & Paris Lights Up

 

 

Vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire et le patrimoine de l’est parisien ? N’hésitez pas à consulter nos différents guides :
– Charmants passages et cours secrètes de l’est parisien
– Histoire, patrimoine, urbanisme : les records de l’est parisien
– Mémoires de la Commune de 1871 dans l’est parisien
Dans les pas d’Édith Piaf à travers l’est parisien
Les lieux dédiés à la mémoire du Groupe Manouchian dans la capitale

 

 

Laisser un commentaire