En images : À Ménilmontant, la passerelle de la Mare de nouveau accessible

Ouvrage emblématique du quartier de Ménilmontant (20ème arrondissement), la passerelle qui enjambe les rails de la Petite ceinture depuis le XIXème siècle est de nouveau accessible aux piétons après de longs mois de travaux.

.

.

Après l’ouverture au public du tronçon de la Petite ceinture de Ménilmontant au printemps 2019, la réhabilitation de sa charmante passerelle avait débuté au mois de juin dernier. Une reconstruction à l’identique avait été préconisée après une inspection en 2017, une « vétusté importante de la structure métallique de la passerelle » ayant alors été constatée. Le chantier de ces derniers mois a permis la « déconstruction de l’ancienne passerelle, le renforcement des appuis, la pose des éléments préfabriqués de la nouvelle passerelle, et la rénovations des grilles, des escaliers et de l’éclairage public ».

Si quelques finitions semblent encore prévues, la passerelle de la Mare est de nouveau accessible aux piétons depuis quelques jours : juste à temps pour le retour du printemps. La structure originelle reliait jadis les quais de la gare de Ménilmontant, un bâtiment aujourd’hui disparu qui accueillit les voyageurs de la Petite ceinture entre 1862 et 1934. Le site fit l’objet d’âpres combats au moment de la libération de la capitale, à la fin de la seconde guerre mondiale. On retrouve ainsi sur la rambarde de la passerelle la plaque en hommage aux combattants « François Boltz et Louis Godefroy du groupe Piat / Tombés le 23 août 1944 pour la Libération de Paris ».

Si les trains se sont fait rares depuis longtemps, la passerelle offre désormais un agréable raccourci pour rejoindre la rue de la Mare et les hauteurs de Belleville depuis le cœur de Ménilmontant – ou l’inverse, bien entendu. L’ouvrage figure sur plusieurs clichés des photographes Willy Ronis, Robert Doisneau ou Janine Niépce. Trois autres célèbres passerelles de l’est parisien, celles qui enjambent les eaux du canal Saint-Martin, sont actuellement en cours de rénovation : elles ont également construites dans la seconde moitié du XIXème siècle.

.

La passerelle de la Mare, le 3 mars 2021 © Paris Lights Up

Laisser un commentaire