Exposition : « Insurgé·es », la Commune de 1871 par celles et ceux qui l’ont faite au musée Paul Éluard de Saint-Denis

Le musée d’art et d’histoire Paul Éluard présente jusqu’au 6 mars l’exposition Insurgé·es, qui « entend faire la part belle aux nouvelles approches historiques de la Commune de 1871 » en s’appuyant sur les témoignages de celles et ceux « qui ont vécu les événements, et ont transmis leur mémoire ».

Avec plus de 15 000 œuvres, archives, et autres documents relatifs à l’expérience révolutionnaire du printemps 1871, l’institution dionysienne conserve l’un des fonds les plus importants dédiés à cet événement qui inspire toujours les mémoires politiques et artistiques. Près de 90 ans après la grande exposition organisée par la ville en 1935 à la suite de la constitution de ces collections, le musée Paul Éluard présente une nouvelle exposition temporaire retraçant cette histoire « à hauteur d’hommes, de femmes, et d’enfants – qu’ils soient célèbres ou moins connus, identifiés ou anonymes, individus ou collectifs ».

Les commissaires d’exposition, la directrice du musée Anne Yanover et la maîtresse de conférences à l’université Sorbonne Paris Nord Laure Godineau, ont invité une trentaine de personnalités à « partager leur point de vue sur cet épisode historique et ses résonances contemporaines ». Historiennes et historiens, artistes, enseignants, philosophes, dramaturges : l’événement met en lumière autant de regards sur les différentes thématiques qui font de la Commune de 1871 l’un des événements les plus marquants de l’histoire révolutionnaire, de la représentation de figures du peuple jusqu’alors ignorées au rôle sans précédent des femmes dans la vie de la cité.

 

 

Dans la continuité du cent cinquantenaire de l’insurrection, Insurgé·es s’attache à évoquer les représentations qui ont depuis immortalisé la « grande fédération des douleurs » dépeinte par Jules Vallès. L’implication des artistes, qu’ils soient partisans des symboles du printemps 1871 ou au contraire propagandistes des discours anti-communards, apparaît ainsi comme l’un des fils rouges de l’exposition. Les illustrations contemporaines de cette mémoire aussi douloureuse que synonyme d’espoirs sont également à l’honneur, comme à travers ces collages de street art qui animent encore aujourd’hui les murs de la capitale, « bivouac de la Révolution » célébré par le fondateur du Cri du peuple dans son éditorial du numéro du 27 mars 1871 – dont l’un des exemplaires est d’ailleurs présenté en vitrine.

Au-delà des récits des événements et des témoignages de ses protagonistes, ce sont en effet les œuvres remarquables rassemblées en un seul lieu qui font la grande force de l’exposition. Passionnées et passionnés d’histoire en auront pour leur compte : affiches d’origine, célèbres clichés de barricades, croquis préparatoires, ou pièces d’exception, comme ce drapeau du 143e bataillon de la Garde nationale ou ces partitions du Temps des Cerises ou de L’Internationale, viennent ainsi illustrer la trentaine de contributions d’horizons divers réunies par les commissaires. Autant d’évocations « de celles et ceux qui avaient le rouge qui coulait dans leurs veines et dont les pavés se teintèrent, de celles et ceux qui furent, en appropriation du mot, des Insurgé·es ».

Programmée jusqu’au 6 mars prochain, en prélude aux traditionnelles commémorations printanières qui voient encore chaque année fleurir le Mur des fédérés du Père Lachaise, l’exposition est organisée en partenariat avec les médiathèques de Plaine Commune, avec le concours de la DRAC Île-de-France et de l’Université Sorbonne Paris Nord. Un catalogue de 96 pages retraçant son parcours a par ailleurs été publié sous la direction d’Anne Yanover aux éditions Libertalia. L’événement sera également l’occasion d’accueillir le public pour un cycle d’événements, visites guidées, tables rondes, lectures, et autres rencontres musicales autour des mémoires du printemps 1871.

 

Insurgé·es – Regards sur celles et ceux de la Commune de 1871
Jusqu’au 6 mars 2023
Lundi, mercredi, et vendredi : 10h-17h30 – Jeudi : 10h-20h – Samedi & dimanche : 14h-18h30
5€/3€
musee-saint-denis.com

 

 

Musée d’art et d’histoire Paul Éluard
22 bis rue Gabriel Péri, 93200 Saint-Denis
musee-saint-denis.com

 

 

– Découvrez notre guide des expositions à découvrir en décembre 2022 dans l’est parisien –

 

 

Retrouvez nos derniers articles autour de la Commune de Paris :

• Mémoires de la Commune de 1871 dans l’est parisien

• En images : Le cortège de la montée au Mur des Fédérés défile de la place des Fêtes au Père Lachaise

• Les plus belles chansons de la Commune de Paris

• Nathalie Le Mel, porte-parole des ouvrières parisiennes devenue figure de la Commune

• En images : Une inauguration en musique en mémoire de Gabriel Ranvier, maire du 20e pendant la Commune de 1871

 

 

Photographies d’illustration © Paris Lights Up

 

 

 

3 thoughts on “Exposition : « Insurgé·es », la Commune de 1871 par celles et ceux qui l’ont faite au musée Paul Éluard de Saint-Denis”

Laisser un commentaire