Décembre 2022 : Les expositions à découvrir ce mois-ci dans l’est parisien

À la recherche de sorties culturelles ? Du Marais à la Villette en passant par Belleville et Charonne, laissez-vous guider à travers notre sélection d’expositions du mois !

 

 

English version

 

 

Tom Arndt American Reflections
Ernst Haas – The American West

Jusqu’au 21 janvier

Monument Valley, Utah, USA, 1962 – Œuvre présentée dans le cadre de l’exposition The American West à la galerie Les Douches © Ernst Haas – Courtesy Les Douches La Galerie

« Après Home en 2014,  Les Douches la Galerie consacre une nouvelle exposition personnelle à l’œuvre de Tom Arndt. Accompagnant la publication de l’ouvrage Reflets d’Amérique par l’atelier EXB, l’exposition rassemble vingt-six photographies prises de 1970 à nos jours, et tirées par l’artiste. Ensemble, elles racontent la poésie des choses simples dans une Amérique des grandes villes, des banlieues, et du monde rural. / À l’occasion de la parution de l’ouvrage The American West, Les Douches la Galerie a le plaisir de présenter sa quatrième exposition personnelle d’Ernst Haas. Prises entre 1952 et 1981, les trente- deux photographies présentées témoignent de ses explorations sensibles de l’Ouest américain, et de la large palette technique qui caractérise son œuvre. »

Mercredi à samedi : 14h-19h – Entrée libre

Les Douches La Galerie
5 rue Legouvé, 75010 Paris
www.lesdoucheslagalerie.com

 

 

François-Xavier Bouchart Belleville, années 70

Jusqu’au 15 janvier

Œuvre présentée dans le cadre de l’exposition Belleville, années 70 sur les murs du Pavillon Carré de Baudouin © François-Xavier Bouchart

« François-Xavier Bouchart, aujourd’hui décédé, réalise un travail photographique sur Belleville dans les années 1970, à cette époque en pleine destruction. Son regard personnel sur ce quartier complète ceux de Doisneau ou de Willy Ronis. À travers la photographie, il apporte sa propre vision des lieux, des espaces et des interactions entre les habitantes et les habitants du quartier. Il raconte sa profonde mutation de l’époque, la vie quotidienne de celles et ceux qui y vivent malgré les destructions. Par ses balades urbaines et ces clichés, il poursuit l’inventaire réalisé par Georges Perec dans son documentaire En remontant la Rue Vilin. »

En plein air – Entrée libre

Murs du Pavillon Carré de Baudouin
Rue des Pyrénées & Rue de Ménilmontant, 75020 Paris
mairie20.paris.fr

 

 

Sanne De Wilde & Bénédicte Kurzen Land of Ibeji

Jusqu’au 7 janvier

Œuvres présentées dans le cadre de l’exposition Land of Ibeji à la Fisheye Gallery © Sanne De Wilde & Bénédicte Kurzen

« Dans Land of Ibeji, les photographes Sanne De Wilde et Bénédicte Kurzen enquêtent sur la mythologie des jumeaux au Nigeria où le taux de naissances gémellaires naturelles est plus élevé que partout ailleurs dans le monde. En tant qu’êtres sacrés, les pouvoirs magiques et spirituels des jumeaux sont célébrés avec une ferveur mythique, mais aussi condamnés comme non naturels. « Ibeji », qui signifie « double naissance » et « les deux inséparables », en yoruba, représente l’harmonie ultime entre deux personnes. Adoptant ce concept, les photographes ont créé des portraits de jumeaux richement intrigants et intensément colorés. Elles jouent avec le concept de doublement pour créer une histoire photographique imaginative, en utilisant des doubles expositions, des reflets miroir et des filtres de couleur. »

Mercredi à vendredi : 14h-19h – Samedi : 11h30-18h – Entrée libre

Fisheye Gallery
2 rue de l’hôpital Saint-Louis, 75010 Paris
www.fisheyegallery.fr

 

 

Jacqueline Duhême Il était une fois…

Félicité Landrivon & Roxanne Maillet Freed from Designer

Jusqu’au 1er janvier / Jusqu’au 18 décembre

Irma et Igor sur Le France, 1962, Arrivée du France à New York, Encre, aquarelle, gouache – Œuvre présentée dans le cadre de l’exposition Il était une fois… à la Fondation des Artistes © Jacqueline Duhême – Photo : Maison nationale des artistes – Courtesy de l’artiste

À Nogent-sur-Marne, tout près du bois de Vincennes, la MABA et la Maison nationale des artistes présentent jusqu’à la fin de l’année une double exposition à ne pas manquer. Freed From Designer réunit les univers graphiques des jeunes créatrices Félicité Landrivon (signant aussi sous Brigade Cynophile) et Roxanne Maillet. Objets du quotidien, mobilier, t-shirts, posters : dans un lieu repensé en véritable appartement, le duo donne libre cours à sa créativité et entraîne le visiteur dans un espace où design, formes, et couleurs se combinent pour délivrer un message d’émancipation féministe aux accents punks. Il était une fois… Jacqueline Duhême, l’imagière met quant à elle à l’honneur une artiste prolifique qui s’est particulièrement distinguée dans le domaine de la littérature pour la jeunesse, et fut également l’une des pionnières du reportage en dessins dès les années 1960. L’occasion de découvrir la vie et la carrière d’une grande richesse, empreinte de poésie, de celle pour qui « dessiner, c’est une nécessité, comme celle de faire un cadeau à quelqu’un qu’on aime ». — Notre article

Lundi à vendredi (sauf mardi) : 13h-18h – Samedi & dimanche : 12h-18h – Entrée libre

MABA – Fondation des Artistes
16 rue Charles VII, 94130 Nogent-sur-Marne
www.fondationdesartistes.fr

 

 

Jean Mallard L’heure bleue

Jusqu’au 24 janvier

Les grues, aquarelle – Œuvre présentée dans le cadre de l’exposition L’Heure bleue à la Slow Galerie © Jean Mallard – Slow Galerie

« La Slow Galerie présente l’exposition personnelle L’heure bleue de Jean Mallard, figure montante de l’illustration française. L’exposition réunit une trentaine d’aquarelles inédites, toutes réalisées entre 2021 et 2022, principalement des grands formats, et dont l’exécution a pris plus d’une année. Inspirée d’un voyage en Sicile, elle est à la fois une célébration du temps qui passe et la quête d’un paradis perdu. Chaque dessin est une « safe place » visuelle, un refuge mental. Il signe cette exposition comme l’empreinte d’une génération qui a besoin de mieux-être, de redonner un peu d’épaisseur au temps, à la vie, dans un monde en perpétuelle accélération. »

Lundi à samedi : 11h-19h – Entrée libre

Slow Galerie
5 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris
www.slowgalerie.com

 

 

Boris Mikhaïlov Journal ukrainien

Jusqu’au 15 janvier

De la série Red, 1968-75 Tirage chromogène, 45,5 x 30,5cm © Boris Mikhaïlov, VG Bild-Kunst, Bonn. Tate: Acquis avec l’aide du Art Fund (avec la contribution de la Wolfson Foundation) et Konstantin Grigorishin 2011.

En parcourant les cinquante ans de récits du Journal ukrainien du photographe Boris Mikhaïlov, le visiteur réalise à quel point ses pages peuvent différer l’une de l’autre. On découvre d’abord une personnalité aussi ingénieuse qu’excentrique, avide d’expérimentations artistiques : c’est sur les mélodies intemporelles du Dark Side of the Moon de Pink Floyd que se succèdent ainsi les œuvres de sa série Yesterday’s Sandwich, montages de diapositives composés durant l’âge d’or du psychédélisme des années 1960 et 1970 pour générer « une image neuve et métaphorique ». Pour cette exposition d’une grande richesse, la MEP a rassemblé une vingtaine de séries aux inspirations et thèmes variés, avec au total de près de 800 clichés présentés dans les étages de l’institution du Marais. Régulièrement sujet aux visites du KGB sous l’ère soviétique, Boris Mikhaïlov a su développer une démarche esthétique personnelle, parfois décrite comme une « mauvaise photographie », afin d’échapper aux censures du régime, le photographe déployant des trésors d’ingéniosité pour assumer son regard fantasque, grinçant ou dérangeant malgré les aléas politiques et l’imposition d’une imagerie officielle en théorie incontournable. — Notre article

Mercredi à vendredi : 11h-20h (jusqu’à 22h le jeudi) – Samedi & Dimanche : 10h-20h – 11€/7€

Maison européenne de la photographie
5/7 Rue de Fourcy, 75004 Paris
www.mep-fr.org

 

 

Insurgé.e.s ! Regards sur celles et ceux de la Commune de 1871

Du 9 décembre au 6 mars

Œuvres présentées dans le cadre de l’exposition Insurgé.e.s ! au musée d’art et d’histoire Paul Éluard © Musée d’art et d’histoire Paul Éluard

« L’exposition Insurgé.es ! entend faire la part belle aux nouvelles approches historiques de la Commune de Paris de 1871. En s’appuyant sur des œuvres et documents remarquables, célèbres ou jamais dévoilés, elle présente les événements et les mémoires qui les ont transmis à hauteur d’hommes, de femmes et d’enfants – qu’ils soient célèbres ou moins connus, identifiés ou anonymes, individus ou collectifs. Plus de trente personnalités de tous horizons sont invitées à partager leur point de vue cet épisode historique et ses résonances contemporaines. »

Lundi, mercredi, et vendredi : 10h-17h30 – Jeudi : 10h-20h – Samedi & dimanche : 14h-18h30 – 5€/3€

Musée d’art et d’histoire Paul Éluard
22 bis rue Gabriel Péri, 93200 Saint-Denis
musee-saint-denis.com

 

 

Lumières !

Du 15 décembre au 1er janvier

Firefly Field – Installation du studio Toer (Pays-Bas) présentée dans le cadre de l’événement Lumières ! à la Villette © Studio ToerLa Villette

« Pour sa seconde édition, l’événement Lumières ! invite des artistes français et internationaux à investir le parc de la Villette pour faire (re)découvrir gratuitement aux petits et aux grands l’un des plus vastes espaces verts parisiens. Déambulez d’œuvre en œuvre – dont certaines créées pour la Villette – et découvrez des univers artistiques qui mêlent illusion visuelle, installation hypnotique et ludique, expérience interactive, œuvre immersive qui vous dessinent un parcours nocturne placé sous le signe de l’émerveillement. »

Mardi à dimanche : 17h-23h – Entrée libre (En plein air)

Parc de la Villette
75019 Paris
lavillette.com

 

 

Galerie Ouverte de la place de la Réunion

Samedi 10 décembre

La place de la Réunion prendra des airs de fête samedi 10 décembre pour accueillir le nouveau marché artistique en plein air organisé par les Ateliers du Père Lachaise Associés. Pour cette première édition hivernale de sa « Galerie Ouverte », l’association réunira une trentaine de plasticiennes et plasticiens du 20e arrondissement pour « proposer des échanges avec les artistes, présenter des œuvres dans un cadre inhabituel, et mettre en valeur la démarche artistique ou la technique. Le public pourra aussi acquérir des œuvres sur un ‘coup de cœur’ », précise le collectif implanté dans le quartier depuis désormais 34 ans, depuis rejoint par des membres des Ateliers d’Artistes de Belleville et des Artistes de Ménilmontant, deux autres associations ancrées dans l’arrondissement et elles aussi reconnues pour leurs journées portes ouvertes annuelles.. « Une galerie spéciale ‘petits formats’, 20 centimètres par 20 centimètres, sera également proposée pour les fêtes de fin d’année ». — Notre article

Samedi 10 décembre : 11h-18h – Entrée libre

Place de la Réunion
75020 Paris
www.apla.fr

 

 

Les Ateliers du Père Lachaise Associés Portes ouvertes 2022

Samedi 3 & dimanche 4 décembre

Visite d’un atelier © Marie Le Gardeur – Ateliers du Père-Lachaise Associés

« Les 3 et 4 décembre, les portes s’ouvrent sur les œuvres des artistes des Ateliers du Père Lachaise Associés. 21 artistes plasticien.ne.s ouvriront leurs ateliers dans un périmètre situé entre la rue du Repos, la rue de Bagnolet, le boulevard de Charonne, et les rues adjacentes. La force des Portes ouvertes est de montrer la diversité de la création dans cet arrondissement : peinture, sculpture, gravure, photographie. Des techniques et des sources d’inspiration autour desquelles les artistes sont heureux d’échanger avec les visiteurs. »

Samedi 3 & dimanche 4 décembre : 14h-20h – Entrée libre

Quartier du Père Lachaise
75020 Paris
www.apla.fr

 

 

Les Ateliers d’Artistes de Belleville Little Big Art 2022

Du 8 au 18 décembre

After the rain, 2022. Huile sur toile. Œuvre présentée dans le cadre de l’exposition Little Big Art 2022 à la galerie des Ateliers d’Artistes de Belleville © Olivier Furter

« Onze artistes de Belleville vous proposent une sélection d’œuvres de petit format dans de multiples styles et techniques : pastels, encres, monotypes, peintures (acrylique, huile, résine), dessins, collages, gravures, et sculptures. Autant d’idées cadeaux originales et de quoi se faire plaisir à prix « little » pour les fêtes de fin d’année ! L’exposition rassemble les artistes Joyce B., Geneviève Baudouin, Alain Cabot, Josiane Chabel, Guillaume Confais, Quentin Duroux, Marie Fanget, Olivier Furter, Francesco Romano, Mirella Rosner, et Ly-Rose. »

Jeudi à dimanche : 14h-19h – Entrée libre

Galerie des Ateliers d’Artistes de Belleville
1 rue Francis Picabia, 75020 Paris
ateliers-artistes-belleville.fr

 

 

Les Ateliers d’Artistes de Belleville Natures partagées

Jusqu’au 18 décembre

Vue de l’exposition Natures partagées © Ateliers d’artistes de Belleville

« Dans la ville, le besoin de nature se fait sentir, et ce sentiment s’est renforcé depuis le premier confinement. Le regard porté sur l’environnement immédiat, alors seul accessible, s’est trouvé soudainement transformé. Les parcs et les jardins, rêvés en mars et avril 2020, sont devenus aujourd’hui les sujets d’une nouvelle réflexion. Ces « ambassades de la nature dans les villes » constituent des lieux de vie et de partage, des espaces non marchands, ouverts, propices aux rassemblements comme à l’isolement, au repos, à la contemplation ou à l’effort, au défoulement, aux jeux… De tout temps, les artistes ont nourri leur époque de l’originalité de leurs regards : elles et ils vous suggèrent aujourd’hui leurs visions singulières sur ces remarquables îlots de biodiversité. Ce projet met en exergue 17 œuvres et autant de créatrices et créateurs représentant la diversité des arts visuels d’aujourd’hui : Jean-Christophe Adenis, Claire Archenault, Annie Barel, Geneviève Baudoin, Angela Bonavita, Caroline Bouyer, Pierre-Olivier Clerc, Delphine Epron, Frédéric Laviéville, Laetitia Lesaffre, Kristin Meller, Lumi Mizutani, Catherine Olivier, Gert Sachs, Saint-Oma, Mireille Saltron, et Denis Viougeas. »

En plein air – Entrée libre

Parc de Belleville
Grilles situées du côté de la rue des Couronnes, 75020 Paris
ateliers-artistes-belleville.fr

 

 

Résistance des fluides

Du 4 au 23 décembre

Mécaniques des fluides #1, 1925 © Charles Carmichel – Courtesy Collection Archives Jean Painlevé.

« Air de Paris est heureuxse de terminer l’année 2022 en beauté et d’inaugurer le cycle Résistance des fluides qui se poursuivra en 2023 chez Marcelle Alix et Sultana. À l’entrée, une curiosité, un tirage photographique vintage (1925) de Charles Carmichel, mathématicien ami de Paul Painlevé qui étudiait la mécanique des fluides. Dans la salle en pleine lumière, des oeuvres récentes ou inédites de Aurélien Potier, Nanténé Traoré, Damien Rouxel, Hélène Alix Sanyas (Mourrier), Alireza Shojaian, Victorien Soufflet, et etaïnn zwer. Dans la salle obscure, nous présentons un programme qui alterne des vignettes musicales inédites de Zoe Heselton avec deux films récents de Valentin Noujaïm. Pendant le vernissage vous assisterez à des lectures de Nanténé Traoré et etaïnn zwer, et vous écouterez des chansons de Zoe Heselton. Résistance des fluides est une exposition avec les artistes du prix Utopi.e, le premier prix LGBTQIA+ dans l’art, imaginé en 2021 par Agathe Pinet et Myriama Idir ; Charles Carmichel est un compagnon temporaire. »

Mercredi à samedi : 12h-18h – Entrée libre

Air de Paris
43 rue de la Commune de Paris, 93230 Romainville
www.airdeparis.com

 

 

Revoir la nuit

Jusqu’au 17 décembre

Exposition Revoir la nuit © Centre Tignous d’art contemporain

« Revoir la Nuit se présente à la fois comme un souhait et une injonction. L’exposition est conçue comme une traversée nocturne où sept artistes donnent à voir ce que le jour nous masque. Le parcours traduit une approche sensible à travers l’exploration d’expériences et récits personnels qui font écho à notre histoire collective. Sous le commissariat d’Océane Arnaud, l’exposition réunit Maéva Prigent, Nour Awada, Giancarlo Pirelli, Clément Salzedo, Anne Bravy, Lisa Ouakil, et Mélanie Feuvrier. »

Mercredi à vendredi : 14h-18h (jusqu’à 21h le jeudi) – Samedi : 14h-19h – Entrée libre

Centre Tignous d’art contemporain
116 rue de Paris, 93100 Montreuil
centretignousdartcontemporain.fr

 

 

Cinétique ! La sculpture en mouvement

Jusqu’au 11 décembre

Vue de l’exposition Cinétique ! La sculpture en mouvement à la Fondation Villa Datris – Espace Monte-Cristo

« Pour fêter sa cinquième année d’ouverture au public, l’Espace Monte-Cristo, lieu parisien de la Fondation Villa Datris, présente Cinétique ! La sculpture en mouvement. L’exposition dévoile le cœur de sa collection, en réunissant plus de 35 sculptures d’artistes français et internationaux. Mêlant références historiques et scientifiques, le parcours de l’exposition réunit des sculptures cinétiques des années 60 et d’autres plus récentes, aux technologies de pointe. Qu’elles soient statiques, dynamiques, ou mécaniques, les œuvres nous font découvrir le mouvement sous toutes ses formes. »

Mercredi à dimanche : 11h-13h & 14h-18h30 – Entrée libre

Fondation Villa Datris – Espace Monte-Cristo
9 rue Monte Cristo, 75020 Paris
fondationvilladatris.fr

 

 

Parisiennes citoyennes ! Engagements pour l’émancipation des femmes (1789-2000)

Jusqu’au 29 janvier

6 octobre 1979, Marche des femmes – Œuvre présentée dans le cadre de l’exposition Parisiennes citoyennes ! au Musée Carnavalet © Pierre Michaud / Gamma Rapho

C’est une histoire faite de révoltes, de pamphlets, de grèves, d’engagements, d’indignations, de pétitions, de manifestations. Celle des innombrables combats menés par les femmes de Paris pour se libérer des carcans imposés par les tenants des ordres religieux, moraux, capitalistes, ou patriarcaux. Imaginée par un quatuor réunissant la directrice du musée Carnavalet Valérie Guillaume, la professeure d’histoire contemporaine Christine Bard, et les conservatrices Catherine Tambrun et Juliette Tanré-Szewczyk, Parisiennes citoyennes ! rassemble près de 170 œuvres et documents, pour certains inédits, afin de retracer cette autre révolution dont la capitale est aujourd’hui encore le théâtre. […] — Notre article

Mardi à dimanche : 10h-18h – 11€/9€/0€ – Accès gratuit aux collections permanentes

Musée Carnavalet – Histoire de Paris
23 rue de Sévigné, 75003 Paris
www.carnavalet.paris.fr

 

 

Foire Foraine d’Art Contemporain

Jusqu’au 29 janvier

Installation de Leandro Erlich – Œuvre présentée dans le cadre de la Foire Foraine d’Art Contemporain au Centquatre © Quentin Chevrier

« Cette Foire Foraine d’Art Contemporain n’est pas qu’une exposition, mais un tourbillon d’œuvres-attractions, de sensations fortes et de plaisirs éphémères, entre haut-le-cœur et barbes à papa, train fantôme et jeux d’adresse, palais des glaces et cabinets de curiosités, trips psychédéliques et machines à jeux… Imaginée avec une quarantaine d’artistes du monde entier, la foire vous transporte au pays des merveilles, mais aussi des horreurs. Un voyage artistique où l’on joue et s’effraie, où l’art s’amuse et se joue de vous. Une fête visuelle, sonore, olfactive et gustative, dont vous avez le rôle principal, qui invite au lâcher-prise, à l’hypnose, à l’étourdissement. Accrochez-vous ! »

Mercredi à dimanche : 14h-19h (sur réservation) – 15€/12€/10€/8€/0€

Centquatre
5 rue Curial, 75019 Paris
www.104.fr

 

 

 

Photographie d’illustration (recadrée) :
Firefly Field – Installation du studio Toer (Pays-Bas) présentée dans le cadre de l’événement Lumières ! à la Villette
© Studio ToerLa Villette

 

 

 

3 thoughts on “Décembre 2022 : Les expositions à découvrir ce mois-ci dans l’est parisien”

Laisser un commentaire