Étiquette : histoire révolutionnaire

En images : Une inauguration en musique en mémoire de Gabriel Ranvier, maire du 20e pendant la Commune de 1871

Dans le cadre des commémorations de la Semaine sanglante de mai 1871, une plaque en mémoire de l’ancien maire du 20e arrondissement Gabriel Ranvier a été dévoilée au croisement de la rue de Belleville et de la rue du Jourdain.

Continue reading « En images : Une inauguration en musique en mémoire de Gabriel Ranvier, maire du 20e pendant la Commune de 1871 »

En images : Le cortège de la montée au Mur des Fédérés défile de la place des Fêtes au Père Lachaise

Les commémorations annuelles des victimes de la Semaine sanglante ont fait résonner les rues du 20e arrondissement ce samedi, 151 ans après la fin de la Commune de Paris.

Continue reading « En images : Le cortège de la montée au Mur des Fédérés défile de la place des Fêtes au Père Lachaise »

Mémoires de la Commune de 1871 dans l’est parisien

Il y a un siècle et demi, l’esprit révolutionnaire parisien illuminait une nouvelle fois la marche de l’histoire pendant les 72 jours de la Commune. Exténué par le siège de la ville et les trahisons du gouvernement officiel, le peuple de la capitale se soulève pour imaginer une République plus juste et plus égalitaire. Des femmes et des hommes venus d’horizons divers participent activement à cette expérience insurrectionnelle alors porteuse de grands espoirs.

Continue reading « Mémoires de la Commune de 1871 dans l’est parisien »

Nathalie Le Mel, porte-parole des ouvrières parisiennes devenue figure de la Commune

Née à Brest le 24 août 1826, Nathalie Le Mel arrive dans la capitale au début des années 1860. Représentante syndicale, elle participe aux grèves des ateliers de reliure puis au lancement du restaurant ouvrier coopératif La Marmite. À l’heure de la Commune de 1871, elle est l’une des cofondatrices de l’Union des femmes pour la défense de Paris. Une placette du Haut-Marais lui rend aujourd’hui hommage.

Continue reading « Nathalie Le Mel, porte-parole des ouvrières parisiennes devenue figure de la Commune »