La SNCF lance un appel à projets pour animer deux nouveaux sites de la Petite ceinture dans l’est parisien

Avec l’appel à candidatures « À l’orée de la Petite ceinture », la SNCF compte mettre à disposition du public trois nouveaux sites ferroviaires parisiens dans les XVème, XIXème et XXème arrondissements à partir de février prochain.

L’objectif de l’appel à projets partagé le 12 juin dernier est de « transformer ces trois sites attenants à la Petite ceinture en préfiguration de nouveaux usages ». Les candidatures devront ainsi répondre à plusieurs impératifs, parmi lesquels un caractère inclusif pour « accueillir des projets construits avec les acteurs du quartier » et « s’appuyant sur les caractéristiques exceptionnelles de la Petite ceinture comme espace de respiration de la ville ». Il est bien entendu possible de candidater pour un seul des lots mis à disposition.

Dans le XIXème arrondissement, le site concerné est un bâtiment industriel de 636 m² sur trois niveaux installé au 105 rue Curial, à mi chemin la gare Rosa Parks et le parc de la Villette. Dans le XXème, la « Maison Florian » est une structure de deux étages anciennement occupée par les services d’entretien de la Petite ceinture. Construite en 1889 et représentant une surface totale de 305 m², elle est située au 1 rue Florian, dans le quartier de Charonne. Les deux sites disposent respectivement d’une terrasse de 70 m² pour le premier et d’une cour extérieure de 200 m² pour le second, multipliant ainsi les usages possibles lorsque viennent les beaux jours.

.

.

Parmi les pistes envisagées pour l’occupation de ces sites, l’appel de la SNCF évoque notamment « la possibilité de renforcer l’attractivité de la Petite ceinture via des nouveaux types de commerce (marchés festifs, magasins éphémères) et des événements culturels, artistiques, et sportifs ». Il insiste aussi sur « l’opportunité de contribuer à une ville plus résiliente, de créer des espaces de lutte contre la précarité sociale et environnementale, de promouvoir les circuits courts, l’économie circulaire et de préserver et mettre en valeur les fonctions écologiques et paysagères de la Petite ceinture ». Le dossier d’appel à projets précise cependant que son périmètre « ne comprend par les tronçons de la plateforme ferroviaire de la Petite ceinture, sous gestion de la ville de Paris, qui continuent d’être affectés à des promenades ouvertes (ou à ouvrir) au public ».

Les dossiers de candidature doivent être envoyés d’ici le 9 octobre 2020. Des visites sont prévues le 7 septembre prochain à 14h pour les installations de la rue Florian, et à 17h pour celles de la rue Curial : il sera obligatoire d’y participer pour candidater. Une vision à long terme est nécessaire : les conventions d’occupation de ces sites seront « conclues pour une durée de douze années », la prise d’effet étant fixée à février 2021 après désignation des projets retenus le mois précédent.

Cet appel à projets résulte notamment du protocole-cadre conclu en 2015 entre le groupe SNCF et la ville de Paris pour « développer conjointement les nouveaux usages pour la Petite ceinture ferroviaire dans le respect de son origine, de son histoire, de son patrimoine naturel ».

Alors que les voies de la Petite ceinture au sud des arrondissements de la rive gauche font la joie des promeneurs depuis le début des années 2010, on peut se réjouir de voir les reconversions se multiplier à travers l’est de la capitale. On peut citer l’ouverture de la Gare Jazz en 2017, ou encore du tronçon de Ménilmontant, devenu un parc parisien à part entière l’an dernier. Le projet d’occupation artistique de l’ancienne gare puis salle de concert La Flèche d’Or, repoussé en raison de la crise du Covid-19, pourrait selon nos informations débuter en septembre pour la durée prévue initialement.

 

 

Appel à projets : « À l’orée de la Petite ceinture – Un espace ferroviaire ouvert sur la cité »

 

 

 

Illustrations : la façade du 1 rue Florian, Paris 20° © Google Street View / Carte © SNCF

Laisser un commentaire