Ménilmontant : Mobilisation pour soutenir une mère d’élèves menacée d’expulsion

Mère de trois jeunes enfants scolarisés dans les écoles maternelle et élémentaire des Amandiers (20e arrondissement), Mme S. a reçu une obligation de quitter le territoire suite à sa demande de titre de séjour.

Le Réseau Éducation Sans Frontières (RESF), engagé « pour les droits des jeunes majeurs scolarisés et des parents d’enfants scolarisés », et plus généralement « contre le démantèlement des familles » causé par les politiques « d’éloignement », précise que Mme S. « vit à Paris depuis 2018 avec son mari. Ce dernier possède un titre de séjour comme salarié. Ils ont trois enfants, scolarisés dans les écoles élémentaire et maternelle Amandiers ».

Le collectif a lancé une pétition en ligne afin de s’opposer à cette expulsion. RESF indique que suite à son refus de titre de séjour, il est demandé à cette mère d’élève de « retourner en Égypte, avec ses enfants, afin d’y déposer une demande de regroupement familial. Or, ces démarches – dont l’issue est incertaine – peuvent prendre plusieurs années, et conduiront inévitablement à l’éclatement de la cellule familiale ainsi qu’à une rupture dans la scolarisation des trois enfants ».

« Ces parents s’impliquent dans la vie de l’école, se portent toujours volontaires pour accompagner les sorties scolaires, et Mme S. assiste de manière assidue aux cours de français dispensés par l’école Amandiers. Par ailleurs, ils viennent d’acheter un appartement à l’est de Paris. L’avenir de cette famille est en France ! », poursuit le collectif.

Près de 225 personnes avaient déjà signé la pétition ce lundi soir, un document qui permettra de soutenir la famille du 20e arrondissement dans ses démarches auprès de l’administration. D’après RESF, elle a déjà reçu l’appui « des équipes enseignantes et des parents d’élèves » en vue de la régularisation de Mme S. « dans les plus brefs délais, afin que ses enfants puissent poursuivre sereinement leur scolarité en France ».

Au printemps dernier, la mobilisation des riveraines et riverains avait permis d’accompagner les démarches de régularisation du kiosquier de la place Jacques Bonsergent (10e arrondissement), qui s’était lui aussi vu transmettre une obligation de quitter le territoire français. Une pétition avait alors rassemblé des centaines de signatures pour s’opposer avec succès au départ de cette « figure du quartier », dont l’espoir est de reprendre le kiosque de son père.

.

Pétition RESF : Non à l’expulsion d’une mère d’élèves de l’école Amandiers

.

.

Photographie : L’école des Amandiers – Paris 20e
© Google Street View

.

.

One thought on “Ménilmontant : Mobilisation pour soutenir une mère d’élèves menacée d’expulsion”

Laisser un commentaire