Législative partielle dans le 20ème : Lamia El Aaraje sera la candidate du PS

Suite à la nomination de la députée George Pau-Langevin au poste d’adjointe à la Défenseure des droits, une législative partielle devrait être organisée d’ici juin dans la quinzième circonscription de Paris, qui recouvre une grande partie du 20ème arrondissement. Élue locale, la conseillère de Paris Lamia El Aaraje a été désignée par le bureau national du PS pour représenter le parti.

Dans un communiqué, Lamia El Aaraje (à gauche en illustration) précise avoir été investie à l’unanimité, « sur proposition tout aussi unanime de ma fédération de Paris et de ma section du 20ème arrondissement ». Docteure en pharmacie, elle était adjointe à la maire du 20ème en charge de la santé, du handicap et de la santé mentale lors de la précédente mandature, entre 2014 et 2020. Élue conseillère de Paris en juin dernier à 34 ans, elle préside depuis la troisième commission de l’assemblée parisienne (espace public – qualité de vie – politique de la ville – sécurité), et est adjointe déléguée au maire du 20ème chargée de la prévention et de la sécurité.

En raison de la crise sanitaire, les dates de cette élection législative partielle n’ont toujours pas été annoncées elles auraient dû en temps normal se dérouler dans les trois mois suivant la démission de George-Pau Langevin. L’échéance pourrait ainsi être repoussée jusqu’au mois de juin. Les électrices et électeurs auront l’occasion de départager plusieurs candidatures progressistes dans cette circonscription acquise à la gauche, qui regroupe une grande partie des portes du 20ème, les hauteurs de Belleville et Ménilmontant, et les quartiers de Saint-Fargeau, Saint-Blaise, et Charonne.

.

.

Danielle Simonnet, conseillère de Paris depuis 2014 et elle aussi élue de l’arrondissement, s’est déjà portée candidate à ce scrutin. En novembre dernier, elle nous indiquait que « cette proposition sera débattue en assemblée de circonscription avec les Insoumis·e·s, et devra ensuite être validée par la commission électorale nationale de la FI ». La représentante du 20ème s’était présentée aux élections législatives en 2012 et 2017 dans la sixième circonscription de la capitale, qui regroupe le reste de l’arrondissement et le nord du 11ème. Il y a quatre ans, elle y avait devancé la représentante PS-EELV Cécile Duflot avant d’obtenir 49% des voix au second tour contre Pierre Person (LREM).

Entre Danielle Simonnet et Lamia El Aaraje, favorites du scrutin, quelle sera la position des formations de gauche qui composent la majorité d’Anne Hidalgo ? Les responsables parisiens d’Europe Écologie – Les Verts n’ont pas encore répondu à nos questions suite à la désignation de la candidate socialiste. « Antoinette Guhl, déjà élue de Paris, ferait une excellente candidate, » déclarait au Monde en novembre le secrétaire national du parti, Julien Bayou. Si sa candidature devait être confirmée, elle serait la troisième conseillère de Paris représentant l’arrondissement à participer au scrutin.

Les coordinateurs parisiens du mouvement Génération·s, membre de la coalition municipale d’Anne Hidalgo, avaient pour leur part appelé au rassemblement. « À ce stade, Génération·s a communiqué aux différentes forces de gauche et écologistes un appel proposant un dispositif participatif et menant à une candidature unitaire. Nous prenons acte de la réponse du PS qui prévoit une candidature de son côté, validée en bureau national. Nous renouvelons néanmoins notre proposition de processus commun, notamment aux autres partis du pôle écologiste dont EELV Paris », précisent ses équipes. Autre allié de la majorité parisienne, le PCF ne nous a pas encore indiqué ses orientations en vue de cette élection partielle. Jacques Baudrier, conseiller de Paris et élu du 20ème, représentait le parti dans cette circonscription lors des législatives de 2017.

Du côté de la droite, le secrétaire de la fédération LR parisienne Hugues Charpentier précise que « n’ayant à ce stade pas de visibilité sur la date du scrutin, nous n’avons pas encore engagé nos travaux de désignation. Celle-ci fera l’objet d’une validation en commission nationale d’investiture au niveau du parti, après consultation de la fédération LR de Paris ». Fidèle à ses habitudes mutiques, le parti de la majorité présidentielle LREM n’a quant à lui pas fait suite à nos demandes concernant le calendrier et les modalités de désignation de sa candidate ou de son candidat.

.

· Mise à jour : Thomas Roger, infirmier de profession, a été désigné comme candidat du PCF le 31 janvier 2021. La candidature de Danielle Simonnet (LFI) a également été confirmée.

· Mise à jour du 19 février 2021 – Législative partielle dans le 20ème : les élections se dérouleront les 4 et 11 avril

.

Photographie d’illustration : Portraits de Lamia El Aaraje et Danielle Simonnet, premières candidates déclarées.

.

.

2 thoughts on “Législative partielle dans le 20ème : Lamia El Aaraje sera la candidate du PS”

Laisser un commentaire