En images : La culture dans la rue

Les travailleuses et travailleurs du secteur culturel ont pris la place de la Bastille ce mardi pour protester contre les revirements du gouvernement, en particulier suite au maintien de la fermeture des musées, théâtres et salles de spectacle.

.

.

Fanfares, costumes, chansons et pancartes inspirées : la culture était bien dans la rue ce mardi après-midi après l’appel des principales organisations et des syndicats du secteur. Au micro, les intervenantes et intervenants ont exprimé leur incompréhension devant les décisions de l’exécutif, qui semble ignorer leurs difficultés tandis que d’autres secteurs sont de nouveau autorisés à accueillir le public. Le choix de maintenir la fermeture des lieux culturels au-delà de la date initialement annoncée, communiqué « à la dernière minute » par le premier ministre, a suscité colère et indignation.

« On ira jouer dans la rue, dans les galeries marchandes, pourquoi pas dans les églises ! » La proposition est reçue par les applaudissements de la foule, qui occupait en début d’après-midi la majeure partie de la place de la Bastille. Après des semaines sacrifiées à préparer une réouverture des sites culturels qui n’aura finalement pas lieu, des musées aux salles de concert en passant par les cinémas, les professionnels du secteur dénoncent le manque de considération et de concertation du gouvernement et appellent à de nouvelles actions.

En dépit des aides partielles proposées depuis le début de la crise sanitaire, nombre de travailleuses et travailleurs de la culture et du tourisme ne peuvent plus subvenir à leurs besoins et traversent aujourd’hui des situations personnelles très difficiles. Certaines catégories de professionnels, comme les guides conférencières et conférenciers, sont par ailleurs doublement affectés par la chute des arrivées touristiques. Dans la culture comme dans tant d’autres secteurs, la crise sociale s’est déjà installée.

.

.

Photographies © Paris Lights Up

.

Laisser un commentaire