Le port du masque obligatoire dans tout Paris et la petite couronne dès ce vendredi

Face à la hausse des cas de contamination au Covid-19 dans la capitale et sa région, les autorités ont confirmé l’obligation du port du masque à partir de vendredi 28 août à 8h à Paris, en Seine-Saint-Denis, dans les Hauts-de-Seine et dans le Val de Marne.

Les quatre préfectures franciliennes ont publié un communiqué commun indiquant que « suite au conseil de défense qui s’est tenu ce mardi, le premier ministre a demandé au préfet de police d’étendre, en concertation avec les élus concernés, l’obligation de porter le masque dans la totalité de l’espace public à Paris et sur l’ensemble des trois départements de la petite couronne ».

D’après les informations communiquées par les préfectures, les piétons mais aussi « les utilisateurs de vélos, deux-roues, trottinettes et autres engins de mobilité personnelle, motorisés ou non » sont concernés par l’élargissement de cette mesure.*

Plus d’une centaine de rues parisiennes et autres lieux fréquentés en avaient les premiers fait l’objet dès le 10 août dernier. Ce périmètre concernait également les rives de la Seine, du canal Saint-Martin, du bassin de la Villette et du canal de l’Ourcq. La mesure avait rapidement été généralisée à de nombreux quartiers de la capitale à partir du 15 août.

Autre conséquence de la persistance du Covid-19 dans la capitale : l’extension des terrasses devrait être prolongée par la ville de Paris jusqu’en juin 2021. Visant à faciliter la distanciation physique et à éviter les regroupements en intérieur, cette initiative lancée au début de l’été a permis à de nombreux bars et restaurants d’occuper les places de stationnement situées devant leurs établissements.

*Mise à jour du 28/08/2020 – Paris j’écoute : « par un communiqué de presse du 28 août, la préfecture de police précise que s’agissant des personnes exerçant une activité physique au titre de la course à pied ou du vélo, le port du masque ne sera pas exigé ».

 

 

Illustration :
Art de rue autour de la butte Bergeyre (Paris XIXème)

Laisser un commentaire