Août 2020 : 10 expos estivales à ne pas manquer dans l’est parisien

Et si on profitait de cet été pas comme les autres pour redécouvrir la capitale, tout en explorant les galeries et centres culturels qui accueillent de nouveau le public ? Des petites rues du Marais aux rives de la Villette, laissez-vous guider à travers notre sélection artistique du mois, avec une attention particulière pour la jeune création !

.

 

 

Gil Heitor Cortesão – The Crossing / La Traversée

Jusqu’au 8 août

Gil Heitor Cortesao - Suzanne Tarasieve - Copie
Passage 00 (diptych), 2018 – Œuvre présentée à l’exposition “The Crossing” à la galerie Suzanne Tarasieve © Gil Heitor Cortesão

Toujours rayonnant en ce mois d’août alors que d’autres quartiers semblent en comparaison s’être un peu endormis, le Marais occupe une belle place dans notre sélection. Non loin du marché des Enfants Rouges, ne manquez pas les derniers jours de l’exposition “The Crossing / La Traversée” de Gil Heitor Cortesão, à voir jusqu’au 8 août à la galerie Suzanne Tarasieve.

En rejoignant l’hypnotisant univers aquatique de l’artiste portugais, le visiteur est immergé dans une succession de tableaux à la beauté ténébreuse. Ses compositions méticuleuses, toutes réalisées au cours de ces trois dernières années, évoquent par moments la noirceur des peintres romantiques, l’attrait pour l’architecture des réalistes américains, et les imaginaires — aussi fascinants qu’ils peuvent être obscurs — de la science-fiction.

Mardi à samedi : 11h-19h – Entrée libre

Galerie Suzanne Tarasieve
7 Rue Pastourelle, 75003 Paris
+33 (0)1 42 71 76 54
www.suzanne-tarasieve.com

 

 

Exposition Collective – BAN Vol. 2

Jusqu’au 16 août

BAN Magasins Généraux - Copie
Visuel de l’exposition BAN Vol. 2” aux Magasins Généraux

Présentée pour la première fois l’an dernier aux ateliers de L’Orfèvrerie à Saint-Denis, l’exposition “BAN” est encore ouverte les trois premiers week-ends d’août aux portes de Paris. Pour cette nouvelle édition, l’événement s’est installé aux Magasins généraux de Pantin en partenariat avec de jeunes licenciés du Red Star, club emblématique du football populaire de la région parisienne.

Cette année encore, “BAN” nous propose une “réflexion singulière” sur “ce qu’est être au ban, à part, à côté d’un monde, à côté des autres”. Parmi les artistes invités aux côtés des jeunes du Red Star Lab, on retrouve onze photographes dont les travaux s’inspirent de l’urbanisme et du quotidien des résidents de la région parisienne : Tabatini/Alcaide, Louisa Ben, Marvin Bonheur, Lucien Courtine, Léo D’Oriano, Aurélien Gillier, Valérie Kaczynski, Antoine Massari, Anton Renborg, Henrike Stahl, et Adrien Vautier.

Samedi & dimanche : 14h-20h – Entrée libre

Magasins généraux
1 Rue de l’Ancien Canal, 93500 Pantin
+33 (0)1 56 41 39 38
magasinsgeneraux.com

 

 

Exposition Collective – Endless Summer

Jusqu’au 29 août

Karolina Orzelek Endless Summer Header - Copie
Auréole II, 2020 / Backyard VI, 2020 – Œuvres exposées à la Galerie Sabine Bayasli dans le cadre de l’exposition “Endless Summer” © Karolina Orzełek – karolinaorzelek.com

À deux pas du centre Pompidou, la charmante galerie Sabine Bayasli nous invite à faire le plein d’évasion estivale à travers les œuvres de huit de ses jeunes artistes, dont les créatrices parisiennes Agathe Brahami Ferron, Rebecca Brodskis, Ingrid Maillard et Karolina Orzełek. On a également le plaisir d’y retrouver Julien Deprez, Johann Rivat, Vickie Vainionpää, et David Weishaar.

L’exposition “Endless Summer”, visible jusqu’à la fin du mois d’août, est la promesse d’un beau voyage. Les visiteurs peuvent ainsi se détendre au bord d’une plage peuplée de personnages de céramique, contempler tour à tour d’étranges chimères ou des portraits remplis d’émotion, et pousser la porte d’un pays mystérieux dans lesquels les couleurs et lumières n’obéissent plus aux mêmes règles. Dépaysement garanti !

Mardi à samedi : 14h-19h – Entrée libre

Galerie Sabine Bayasli
99 Rue du Temple, 75003 Paris
galeriesabinebayasli.com

 

 

Exposition Collective – Rêves

Jusqu’au 23 septembre

Header Exposition Rêves Slow Galerie - Copie
Œuvres exposées à la Slow Galerie dans le cadre de l’exposition “Rêves – 1) Gwangali Beach © Seula Yi 2) La fête et le réverbère © Vincent Macquart – 3) Swing Out © Jessica Das

Parmi les expositions à ne pas manquer cette saison, on vous conseille également de faire un tour du côté de la Slow Galerie ! En partageant “les rêves de 61 artistes confinés, son rendez-vous estival apporte un regard rafraîchissant sur l’étrange réalité dans laquelle nous vivons aujourd’hui. Parmi les créations de ces jeunes artistes parisiens et internationaux, on retrouvera des œuvres de Sabrina Chess, Alexandre Clérisse, Camille de Cussac, Jessica Das, Groduk & Boucar, Marie Guillard,  Kristelle Rodeia, Pierre-Emmanuel Lyet, Vincent Macquart, Jean Mallard, Clémence Trossevin et Seula Yi.

Les soixante pièces réunies ont toutes été réalisées dans un format A3 unique autour de la thématique de la rêverie, fil rouge de cette exposition ; “dessiner une chose qui nous manque, c’est un peu la retrouver”. La “mosaïque de rêves” composée par la Slow Galerie est une belle illustration de la versatilité de son catalogue : les visiteurs pourront ainsi y découvrir eau-fortes, gravures sur bois, gouaches, sérigraphies, tirages à encres pigmentaires, risographies et broderie.

Mardi à samedi : 14h30-18h30 – Entrée libre

Slow Galerie
5 rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris
+33 (0)1 43 55 44 68
www.slowgalerie.com

 

 

Festival de la Jeune Photographie Européenne – Circulation(s)

Jusqu’au 9 août puis du 25 au 30 août

Marwan Bassiouni Festival Circulations - Copie
Œuvres extraites de la série “New Dutch Views présentées au festival Circulation(s) © Marwan Bassiouni

Le Centquatre accueille pour encore quelques jours le festival Circulation(s) dédié aux travaux de la nouvelle génération de la photographie européenne ; cette dixième édition anniversaire avait été repoussée de quelques mois pour raisons de confinement. C’est l’occasion d’admirer les clichés d’une cinquantaine d’artistes de seize nationalités rassemblés sous les voûtes du centre culturel parisien.

En ce qui concerne le focus international de cette nouvelle édition, lors de laquelle les visiteurs retrouvent près de 300 œuvres, Circulation(s) met cette année en avant quatre jeunes photographes biélorusses “dans une volonté d’explorer et de mettre en lumière les scènes émergentes européennes encore confidentielles. De nombreux événements et activités se déroulent en parallèle du festival : lecture de portfolios, ateliers artistiques, etc.

Mercredi à samedi : 14h-19h – Plein tarif : 6€ – Tarifs Réduits : 4€/Gratuit

Le Centquatre
5 Rue Curial, 75019 Paris
+33 (0)1 53 35 50 01
www.104.fr
www.festival-circulations.com

 

 

Gangao Lang – Second Self-Introduction

Jusqu’au 30 août

Gangao Lang
Sans titre, 2019 – Œuvres extraite de l’exposition “Second Self-Introduction à la Maison européenne de la photographie © Gangao Lang

Lauréate 2019 du Prix Dior de la Photographie pour Jeunes Talents, la photographe Gangao Lang expose une série de ses portraits au Studio de la Maison Européenne de la Photographie, espace dédié aux artistes émergents. Originaire de la province de Henan, l’artiste étudie au Shanghai Institute of Visual Arts.

Les œuvres réunies dans l’exposition Second Self-Introduction font appel au numérique pour un résultat envoûtant, dans lequel la technique photographique multiplie les clins d’œil poétiques à l’art contemporain. En mettant à distance “une conception de la photographie comme trace objective” à travers cette série de portraits de l’une de ses amies, Gangao Lang déclenche “un trouble insaisissable permettant d’intensifier la dimension sensible du réel”.

Mercredi & Vendredi : 11h-20h – Jeudi : 11h-22h – Samedi & Dimanche : 10h-20h

Plein tarif : 10€ – Tarif réduit : 6€/Gratuit

Maison Européenne de la Photographie
5/7 Rue de Fourcy, 75004 Paris
+33 (0)1 44 78 75 00
www.mep-fr.org

 

 

Roméo Mivekannin – Peaux Noires, Masques Blancs

Réouverture de l’exposition du 25 au 29 août

Roméo Mivekannin Eric Dupont Paris - Copie
Vues de l’exposition “Peaux Noires, Masques Blancs à la galerie Éric Dupont © Roméo Mivekannin

S’il est aujourd’hui une exposition parisienne qui reflète les questionnements de notre époque au sujet des inégalités raciales, c’est à n’en pas douter la renversante “Peaux Noires, Masques Blancs” composée par le jeune artiste béninois Roméo Mivekannin. Réunies sous le titre du livre du penseur anti-colonialiste Frantz Fanon, ses œuvres sont autant d’échos aux injustices réservées aux femmes et aux hommes noirs au cours des tragédies de l’histoire. À travers le prisme de l’iconographie occidentale, il évoque ainsi la déshumanisation, l’esclavage, la colonisation, et jusqu’aux violences policières illustrées par la terrible image du meurtre de George Floyd.

Au-delà de leur actualité percutante, les créations frontales de Roméo Mivekannin sont l’aboutissement d’un processus créatif plein de subtilités et de symboles. Les draps et sacs qu’ils utilise en tant que toiles ont précédemment été enterrés par ses soins dans plusieurs endroits marqués par le lourd héritage de cette histoire, en Afrique comme en Europe. Les visiteurs devineront également le visage de l’artiste sur l’ensemble de ses créations, apparaissant en lieu et place des traits d’origine des personnages noirs représentés. Avec cette première exposition personnelle à Paris, Roméo Mivekannin partage une réflexion aussi marquante que nécessaire sur l’identité, la force des images, l’impunité des oppresseurs et le renversement de leurs regards.

Mardi à samedi : 11h-19h – Entrée libre

Galerie Éric Dupont
138 Rue du Temple, 75003 Paris
+33 (0)1 44 54 04 14
www.eric-dupont.com

 

 

Plaine d’Artistesà la Villette

Jusqu’au 23 août

Jisoo Yoo - Copie
L’artiste Jisoo Yoo dans son installation “Ma chambre ressemble au mensonge © Jisoo Yoo – http://www.jisooyoo.com Photographie © Gabriella Benkõ

La Villette rouvre ses pelouses et folies avec “Plaines d’Artistes” une programmation estivale gratuite rassemblant une cinquantaine de créatrices et créateurs. Performances en public restreint, expositions et cinéma en plein air, ou déambulations artistiques dans d’étonnants jardins : le parc culturel du XIXème arrondissement s’anime de nouveau !

Les visiteurs retrouveront quelques créatrices et créateurs habitués de la programmation de la Villette. Aux alentours de la Grande Halle, les vidéo-projections de Jam Capsule et l’installation polyphonique de l’IRCAM sont à découvrir tout l’été. L’incontournable cinéma en plein air fait quant à lui son retour jusqu’au 23 août avec une programmation autour du thème “Grandeur nature.

Accès au parc : Tous les jours – 6h-1h – Entrée libre
Performances et expositions : voir le calendrier

La Villette
Parc et Grande Halle de la Villette, 75019 Paris
lavillette.com

 

 

Ludovic Vernhet – Dessine-moi un mouton

Jusqu’au 22 août

Ludovic Vernhet - Copie
30 avril 2020 – Œuvre présentée dans l’exposition “Dessine-moi un mouton à la galerie Danysz © Ludovic Vernhet

Les amateurs de street art de la capitale ne manqueront pas de reconnaître le style de Ludovic Vernhet, dont les collages muraux en contrastes de noir et de blanc s’agrémentent immanquablement de touches vertes acidulées. L’artiste a réalisé cette série inédite de douze œuvres sur papier pendant le confinement ; on y retrouve d’ailleurs plusieurs échos à l’actualité récente.

Aux yeux de Ludovic Vernhet, “la quête du mouton du Petit Prince illustre le rapport si particulier qui existe entre la perception du spectateur et l’intention initiale de celui qui conçoit l’image et tient le crayon”. L’artiste a en effet troqué le collage pour la mine pour nous livrer cette série plus personnelle, des formats carrés évoquant notamment la prise de conscience écologique et les contradictions de nos sociétés.

Mardi à samedi : 11h-19h – Entrée libre

Galerie Danysz
78 rue Amelot, 75011 Paris
+33 (0)1 45 83 38 51
magdagallery.com

 

 

Chagall, Monet, Renoir… Voyages en Méditerranée

Jusq’au 3 janvier 2021

Atelier des Lumières Méditerranée - Copie

Après une saison 2019 couronnée de succès en compagnie de Van Gogh, c’est le bon moment pour redécouvrir l’Atelier des Lumière qui nous convie cette fois-ci à un “Voyage en Méditerranée réunissant les toiles d’une vingtaine de géants de la peinture européenne. Parmi les nombreux artistes inspirés par ses rivages, on retrouvera notamment Chagall, Derain, Matisse, Monet, Pissarro, Renoir, ou encore Vlaminck.

Grâce à 140 projecteurs donnant vie à leurs œuvres pendant quarante minutes, les grands maîtres sont réunis dans une véritable ode à la mare nostrum. Près de 500 tableaux se voient ainsi projetés à travers l’Atelier des Lumières, célébrant tour à tour impressionnisme, pointillisme et fauvisme. Faisant écho aux flots de la Méditerranée, on y retrouve également une animation rassemblant 90 créations d’Yves Klein sur un habillage sonore de Vivaldi.

Plein tarif : 15€ – Tarif réduit : 14€/12€/10€
Lundi à Jeudi : 10h-18h – Vendredi & Samedi : 10h-22h – Dimanche : 10h-19h

Atelier des Lumières
38 Rue Saint-Maur, 75011 Paris
+33 (0)1 80 98 46 00
atelier-lumieres.com

 

 

 

Illustrations en tête d’article :
Auréole II, 2020 / Backyard VI, 2020 – Œuvres exposées à la Galerie Sabine Bayasli dans le cadre de l’exposition « Endless Summer »
© Karolina Orzełek – karolinaorzelek.com

4 thoughts on “Août 2020 : 10 expos estivales à ne pas manquer dans l’est parisien”

Laisser un commentaire