« Maison de l’Air » de Belleville : quels sont les projets des différents candidats pour l’avenir du site ?

Avec sa vue plongeante sur le cœur de la capitale, le belvédère du Parc de Belleville est un lieu cher aux habitants de l’Est parisien. Fermée au public depuis plusieurs années, la « Maison de l’Air » trône encore à son sommet malgré un avenir bien incertain. À l’approche des municipales, quels sont les projets des différents candidats pour ce site unique dans Paris ?

Nous avions déjà évoqué la mobilisation des habitants de Belleville pour que la Maison de l’Air reste un lieu accessible à tous et puisse bénéficier aux résidents des quartiers alentours. Les associations qui y sont réunies en « Halle civique » depuis 2018 suite à un appel à projet de la ville quitteront les lieux à la fin de l’année. Après cette échéance prochaine, que peuvent ensuite espérer les Parisiennes et Parisiens attachés à ce lieu ?

Pour rappel, les 650m² d’espaces de la Maison de l’Air sont la propriété de la ville de Paris. Dédiée à des thématiques environnementales jusqu’à sa fermeture en 2013, une privatisation des lieux fut un temps envisagée, entraînant les protestations de collectifs de riverains. Une rénovation d’ampleur de ce bâtiment datant des années 1980 serait vraisemblablement nécessaire en vue de l’installation d’un projet de long terme. Ce dernier pourrait associer la ville de Paris, la mairie du XXème, et d’après la volonté de l’ensemble des candidats qui nous ont répondu, les habitants du quartier.

.

.

Nous avons posé aux candidats têtes de listes pour la mairie du XXème la question suivante : « Si vous êtes élue·e, quel sera votre projet pour la « Maison de l’Air » du Parc de Belleville ? »

.

Antoinette Guhl

Tête de liste dans le XXème pour « L’Écologie pour Paris » avec David Belliard

« Si le XXème arrondissement abrite plusieurs sites (Théâtre national de la Colline, Bellevilloise, Maroquinerie, Pavillon Carré de Baudouin) attirant des publics parisiens et franciliens, il manque encore d’espaces dédiés à l’effervescence créative de ses habitants. Avec son panorama exceptionnel sur Paris, la Maison de l’Air offrirait le cadre idoine d’un nouveau tiers-lieu.

Ce nouveau jalon de la vie culturelle et sociale du XXème permettrait d’accueillir artistes, créateurs.rices, artisan.e.s, […] souhaitant présenter leurs derniers travaux au plus grand nombre. Dédié aux pratiques et aux rencontres, il serait également un lieu mêlant les générations, ouvert à tou.te.s, avec une programmation adaptée aux différents publics en fonction des moments de la journée : espace convivial associatif, salle de répétition de musique, jeux de société, jardinage, activités péri-scolaires, conférences, expos, projection de films ayant un lien avec le quartier ou l’arrondissement, moments festifs, etc. […] L’assurance est faite d’un forum très fréquenté car il sera appréhendé dès l’origine comme un lieu de vie et d’échanges pour les habitant.e.s comme pour les associations, associés à chaque étape du projet. »

.

Rayan Nezzar

Tête de liste dans le XXème pour « Le Nouveau Paris » avec Cédric Villani

« L’affectation de ce lieu fait débat depuis 2013. Si je suis élu maire du XXème, je lancerai dès le printemps 2020 une consultation avec les habitants pour débattre des affectations possibles après la fin de la convention d’occupation actuelle. Je souhaite que ce lieu reste affecté à des activités d’intérêt général et non à une activité commerciale comme cela est envisagé avec l’installation d’un restaurant. Le quartier de Belleville compte en effet déjà de nombreux restaurants et un large choix de cuisines.

Ma priorité irait à ce que ce lieu devienne une Maison de l’environnement et de la solidarité, cogérée par des associations proposant des activités pédagogiques, culturelles et sociales autour des grands enjeux de la transition écologique et solidaire. En toute hypothèse, il importe que nous prenions avec les habitants ce temps d’échange et d’écoute pour que l’affectation de ce lieu situé à un formidable emplacement puisse s’insérer avec harmonie dans le quartier. »

.

Éric Pliez

Tête de liste dans le XXème pour « Paris En Commun » avec Anne Hidalgo

« La Maison de l’Air située en haut du parc de Belleville est aujourd’hui occupée par Les Halles Civiques, regroupement d’une trentaine de structures qui travaillent sur la démocratie locale. L’occupation temporaire se termine en 2020. Nous nous engageons à trouver un autre site adapté à leur activité dans le XXème.

Pour décider de l’avenir de la Maison de l’Air à l’issue de l’occupation des Halles Civiques, nous lancerons une concertation, appuyée sur un diagnostic architectural du bâtiment et des contraintes liées au jardin : il s’agit d’une étape indispensable pour préserver ce site magnifique et complexe à aménager. Le choix du nouveau projet d’occupation sera soumis au vote des habitant.e.s. avant fin 2020. »

.

Danielle Simonnet

Candidate à la mairie de Paris et tête de liste dans le XXème pour « Décidons Paris »

« Si je suis élue maire de Paris ou maire du XXème, je m’engage à ce que le devenir de la Maison de l’Air soit coconstruit avec les habitant·e·s, après une consultation large visant à définir les besoins prioritaires dans le quartier. Je souhaite que la Maison de l’Air devienne une Maison du peuple, ouverte aux habitant·e·s, aux collectifs citoyens et associatifs du quartier pour se réunir, débattre, s’organiser face aux problèmes rencontrés au quotidien, mettre en place des projets pour le quartier, des initiatives solidaires. Aux habitant·e·s de penser les actions, le programme d’activités du lieu, de culture, de sensibilisation écologique, d’initiatives par et pour les jeunes, etc.

Elle ne doit en aucun cas abriter de lieux commerciaux ou restaurants, comme cela a été envisagé par la mairie précédemment : le quartier n’a pas besoin d’un nouveau bar ou restaurant pour touristes, mais de lieux ouverts permettant aux nombreuses initiatives qui font toute la richesse de Belleville et du XXème de se réunir et de s’organiser ! »

.

Valéry Vuong

Tête de liste dans le XXème pour « Parisiennes, Parisiens, » avec Gaspard Gantzer

« Située dans un bel écrin de verdure, la Maison de l’Air devra retrouver sa vocation de départ : un lieu public, ouvert aux habitant.es du XXème – et plus largement du quartier de Belleville, « à cheval » sur quatre arrondissements. Elle devra aussi renouer avec son esprit d’origine – la sensibilisation à la protection de l’environnement. Ce lieu sera donc rendu aux habitants et c’est avec eux, avec les associations de quartier et notamment Paris Respire, ainsi qu’avec le conseil de quartier Belleville que nous affinerons notre projet.

Nous souhaitons créer un lieu interculturel et intergénérationnel qui pourra accueillir des évènements culturels, festifs et interdisciplinaires. Nous souhaitons y accoler une cantine et un potager « solidaires » utilisant les techniques de permaculture. Ils se devront d’être exemplaires en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire. Les surplus de la cuisine centrale (Caisse des écoles), mais aussi les invendus des commerçants et des restaurateurs de Belleville y seront revalorisés. Les biodéchets seront transformés en compost utilisé pour le potager, les plantations du parc et les espaces végétalisés des écoles de Belleville-Ménilmontant. »

.

Les autres têtes de listes interrogées ont fait le choix de ne pas nous communiquer leurs projets pour la Maison de l’Air. Les candidats concernés sont la maire sortante du XXème Frédérique Calandra pour « Paris Ensemble » avec (la ou le remplaçant·e de) Benjamin Griveaux, et François-Marie Didier pour « Engagés pour changer Paris » avec Rachida Dati.

Alors que nous ne l’avions pas interrogé dans un premier temps, et suite aux réclamations courtoises qui nous sont parvenues suite à la publication de notre article, nous avons ensuite ajouté la contribution de Valéry Vuong, candidat pour « Parisiennes, Parisiens » avec Gaspard Gantzer.

.

.

Photographie © Paris Lights Up

Laisser un commentaire