Marche contre la vie chère et l’inaction climatique : Le cortège défilera de Nation à Bastille ce dimanche 16 octobre

Organisée par les principales formations politiques de gauche, la marche contre la vie chère et l’inaction climatique du 16 octobre, prévue à partir de 14h, reliera deux hauts lieux des manifestations parisiennes : la place de la Nation et la place de la Bastille.

Le cortège de la marche dédiée à « la vie chère, à l’urgence climatique, et aux retraites » empruntera la rue du Faubourg Saint-Antoine, entre les 11e et 12e arrondissements, sur un parcours de près de 2 kilomètres. Alors que les mouvements de grève autour des salaires s’amplifient dans plusieurs secteurs, des raffineries aux transports en passant par l’énergie, plusieurs dizaines de milliers de personnes sont attendues dans les rues parisiennes. Des bus rejoindront par ailleurs la capitale depuis une centaine de villes de France.

La liste des premiers signataires de cet appel à manifester ce dimanche réunit la grande majorité des partis politiques de gauche ainsi que plusieurs syndicats et collectifs : on y retrouve Europe Écologie – Les Verts, Ensemble !, la FIDL, Gauche Démocratique et sociale, Gauche Écosocialiste, Génération·s, la France insoumise, L’Alternative, la Jeune Garde, La Voix lycéenne, le Nouveau Parti anticapitaliste, Nouvelle Donne, le Parti communiste, le Parti de gauche, le Parti ouvrier indépendant, le Parti socialiste, Place publique, Pour une Écologie Populaire et Sociale, et Révolution Écologique pour le Vivant.

Dans la continuité de la journée de grève et de mobilisation intersyndicale du 29 septembre dernier, et deux jours avant la grève du mardi 18 octobre, la marche portera plusieurs revendications autour du pouvoir d’achat et de la lutte contre les inégalités croissantes : « hausse des salaires et des minimas sociaux, contre la réforme de l’assurance chômage, blocage des prix de l’énergie et des produits de première nécessité, gel des loyers, et taxation immédiate des superprofits ». Les signataires s’élèvent également « contre le report de l’âge de départ à la retraite », s’exprimant au contraire en faveur d’un « retour à la retraite à 60 ans », ainsi que d’une « allocation d’autonomie pour les jeunes dès 18 ans ».

Rappelant l’urgence climatique et les effets de plus en plus délétères du réchauffement de la planète sur les populations et l’environnement en général, les manifestantes et manifestants marcheront aussi « pour des investissements massifs dans la bifurcation écologique créatrice d’emplois locaux, notamment dans les transports en commun pour les rendre accessibles à tous ». L’appel à la marche du 16 octobre prône enfin des investissements similaires « dans l’isolation des logements pour réduire les factures et les pollutions, la conversion vers une agriculture écologique pour rendre l’alimentation saine accessible à tous, et dans les énergies renouvelables moins coûteuses et écologiques ».

 

 

Marche contre la vie chère et l’inaction climatique
Dimanche 16 octobre – À partir de 14h
Départ : Place de la Nation
Arrivée : Place de la Bastille

 

 

Photographies : Manifestation des professionnelles et professionnels de la culture en décembre 2020, Paris
© Paris Lights Up

 

 

Laisser un commentaire