Une manifestation pour les droits des personnes sans-papiers défilera ce vendredi de la place Gambetta (20e) à la préfecture

« Liberté, égalité, papiers ! » : le Collectif des Sans-Papiers Paris 20e appelle à manifester vendredi 23 septembre à partir de 12h. Depuis deux ans, ses membres tentent d’obtenir un rendez-vous en préfecture afin de déposer leurs dossiers de demande de titres de séjour.

« Nous, sans-papiers, alors que nous répondons pour nombre d’entre nous aux critères de régularisation, sommes privés de titre de séjour parce que l’obtention d’un rendez-vous, ou le résultat de l’étude des dossiers, sont de plus en plus dépendants de l’arbitraire de vos services. Or, sans titre de séjour, nous vivons dans la peur permanente d’être contrôlés, arrêtés, enfermés, expulsés« , écrit le CSP Paris 20e dans une lettre ouverte adressée à la préfecture de Paris, deux ans après une première demande pour « organiser le dépôt collectif des dossiers » de ses membres « qui peuvent prétendre à un titre de séjour ».

 

 

Un mois après la marche annuelle en mémoire de la lutte des sans-papiers de l’église Saint-Bernard, la mobilisation des associations et collectifs de soutien se poursuit afin de dénoncer les interminables délais d’attente en préfecture, voire l’impossibilité d’obtenir un rendez-vous depuis 2020. Les membres du CSP Paris 20e, vivant pour certains en France depuis plus de dix ans, espèrent que ce nouveau rassemblement permettra de mettre en lumière leur combat pour obtenir des régularisations souvent attendues de longue date. Il sera aussi l’occasion d’évoquer plus largement les droits des personnes sans-papiers, en dénonçant notamment le fonctionnement des centres de rétention administrative, ou les conditions de mal-logement auxquelles elles sont trop souvent confrontées.

« Nous vivons ici, travaillons ici, nous cotisons et déclarons nos impôts ici. Mais en refusant de nous accorder des papiers, l’État nous condamne à être surexploités, mal soignés, mal logés. Les discours et les lois successives contre nous rendent nos conditions de vie de plus en plus précaires », poursuit le CSP Paris 20e dans son appel. « Nous sommes un collectif parce que nous refusons d’être les victimes de cette politique antisociale et raciste. Nous luttons depuis des années contre ces injustices, pour la régularisation de tous les sans-papiers, la fermeture des centres de rétention, et des logements dignes. »

Prévue à partir de 12h au départ de la place Gambetta, la manifestation s’élancera ensuite « en direction de la préfecture ». Le rassemblement est soutenu par le Collectif 20eme Solidaire, le Collectif Liberté, Égalité, Papiers !, la Campagne Antiracisme et Solidarité, la LDH, le MRAP, l’UJFP, ainsi que Sud Éducation. Il a également reçu l’appui des sections locales d’Europe Écologie – Les Verts (EELV), de la France insoumise (FI), du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), et du Parti communiste (PCF). Danielle Simonnet, députée de Paris (NUPES – FI) élue dans le 20e arrondissement en juin dernier, indiquait ce jeudi avoir écrit au préfet de police de Paris « pour appuyer la demande de rendez-vous collectif de la part du CSP 20e dans le but de déposer des dossiers ».

 

Manifestation “Liberté, égalité, papiers !”
Vendredi 23 septembre – À partir de 12h

 

 
Départ du parvis de la mairie du 20e arrondissement
Place Gambetta, 75020 Paris

 

 

Photographie : Marche annuelle de soutien aux personnes sans-papiers, 20 août 2022
© Paris Lights Up

 

 

Laisser un commentaire