Cinquième semaine d’occupation à Bastille pour l’association Droit au Logement

Installés depuis le 5 mars dernier en bordure de la place de la Bastille, les « oubliés du DALO » (droit au logement opposable) ont manifesté ce mardi devant le ministère du logement.

Après deux mois et demi de campement à Bastille, « c’est gagné » pour les 152 familles soutenues par l’association Droit au Logement

Le « camp des DALO » de la place de la Bastille a été levé ce samedi : Droit au Logement dit avoir obtenu « un engagement de relogement » pour les familles prioritaires, ainsi que des solutions d’hébergement temporaires pour d’autres personnes actuellement sans-abri.

Ukraine, droit au logement, marche pour les victimes de la chasse : Plusieurs rassemblements ce samedi dans l’est parisien

Une nouvelle mobilisation pour la paix et la solidarité avec l’Ukraine est prévue à partir de 15h sur la place de la République, qui accueillera plus tôt le départ d’une marche blanche pour les victimes de la chasse. À l’occasion des 15 ans de la loi DALO, le collectif Droit au Logement s’installera place de la Bastille pour alerter sur la situation des personnes mal-logées.

Droit au logement : Une « marche des réquisitions » organisée dimanche 2 janvier au départ de l’Hôtel de ville

À l’initiative de l’association Droit au Logement (DAL), le cortège s’élancera à 15h pour rejoindre la rue de Varenne et demander « l’application de la loi de réquisition pour les sans-logis et les mal-logés » et « une action publique de mobilisation massive des logements vacants ».

Au jardin Villemin, une nouvelle action pour le droit au logement et la mise à l’abri de centaines de personnes à la rue

Alors que la trêve hivernale relative aux expulsions vient de s’achever, plusieurs associations et près de 350 personnes sans-abri occupent depuis dimanche soir les pelouses du jardin Villemin (10ème arrondissement), aux abords du canal Saint-Martin.

Quartier Secrétan (19e) : Près de trente locataires précaires menacés de perdre leur toit

Les occupants de l’hôtel meublé du 48 rue de Meaux (19e arrondissement), pour beaucoup âgés, redoutent d’être expulsés du fait de l’arrivée de nouveaux propriétaires. La ville de Paris a demandé une enquête relative aux conditions d’habitat indigne observées sur place.

Un nouveau campement au cœur de Paris pour alerter sur le sort de 300 femmes, hommes, et enfants à la rue

Ce jeudi soir, plus de 300 personnes sans-abri ont installé leurs tentes sur une partie de la place de l’Hôtel de ville (4ème arrondissement). Après plusieurs actions similaires ces derniers mois, cette occupation de l’espace public organisée par l’association Utopia 56 vise à demander à l’État « des solutions d’hébergement dignes et pérennes ».