Pride 2021 : la marche défilera cette année de Pantin à République

Avec pour la première fois un départ prévu en Seine-Saint-Denis, à Pantin, le cortège de la Pride parisienne de ce samedi 26 juin traversa les 19ème et 10ème arrondissements avant de rejoindre la place de la République.

« Le 26 juin, nous partirons de Pantin, car nos fiertés et notre besoin de visibilité ne s’arrêtent pas au périf’, parce que la banlieue aussi est fière. Nous marcherons de Pantin à République, tou·te·s ensemble pour exiger le respect de nos droits, tou·te·s ensemble parce que nous refusons que l’extrême droite soit montrée comme la solution », explique l’Inter-LGBT, collectif organisateur qui regroupe aujourd’hui une quarantaine d’associations membres. Si c’est bien la première fois que le cortège parisien défilera depuis la Seine-Saint-Denis, une marché des fiertés avait déjà été organisée dans la première ville du département en 2019.

Après une édition 2020 confinée pour cause de pandémie, et une semaine après l’édition inaugurale d’une « Pride radicale et anticapitaliste » parisienne, l’événement fera son retour dans les rues de la capitale en version allégée. Le défilé ne comptera pas de chars, et l’accent sera mis sur plusieurs revendications : ouverture de la PMA, interdiction des « thérapies de conversion », et combats contre l’homophobie et la transphobie en France et à travers le monde.

Pour la dernière Pride avant l’élection présidentielle de 2022, et à la veille du second tour des élections régionales qui opposera en Île-de-France une gauche enfin réunie face aux nostalgiques de la sinistre « manif pour tous », le rassemblement de cette année se devait d’être avant tout politique – l’événement né des émeutes de Stonewall étant inséparable des luttes pour l’égalité. « C’est important de montrer que les personnes LGTBQI+ comptent. L’exécutif a fait de nombreuses promesses qui ne sont toujours pas tenues quatre ans après son arrivée », regrettait il y a quelques semaines Matthieu Gatipon, porte-parole de l’Inter-LGBT, dans les colonnes de Têtu.

Les associations dénoncent aussi les lenteurs politiques autour de « l’ouverture de la PMA à tou·te·s, arlésienne du quinquennat », la situation des personnes intersexes, et « l’inaction parlementaire sur l’interdiction des ‘thérapies de conversion’ ». Elles mettent également en avant la faiblesse persistante des investissements pour soutenir les personnes LGBTQI+ et la société civile dans les pays où ces combats demeurent les plus difficiles, avec des montants annuels « six à huit fois inférieurs » à ceux déployés par l’Allemagne, les Pays-Bas, ou certains pays scandinaves.

Le rendez-vous de ce samedi sera « sans chars, sans podium, mais avec nos colères, notre détermination et plus que jamais nos voix », annonce ainsi le collectif chargé de l’organisation. Le dispositif du cortège visera à encourager la distanciation, d’après l’Inter-LGBT, qui annonce également « renouveler la mise en place de véhicules PMR/PSH pour une Marche des fiertés accessible au plus grand nombre ! Deux véhicules seront à disposition, un à l’avant du cortège proche de ‘l’ambiance’, et un autre plus au calme, éloigné des sources sonores et de ‘l’agitation’ ». Pour les personnes à mobilité réduite intéressées par cette proposition, un formulaire d’inscription est accessible en ligne.

S’il ne faut pas s’attendre à une telle affluence le mois prochain, le défilé parisien et les événements et festivités qui l’entourent ont déjà rassemblé près de 500 000 personnes lors de précédentes éditions. Compte tenu du contexte sanitaire et touristique, la Pride parisienne devrait cette année ressembler aux grandes manifestations auxquelles les quartiers de l’est de la capitale sont habitués. Après Lyon le 12 juin dernier, d’autres événements sont par ailleurs prévus dans les mois qui viennent à travers la France : le 3 juillet à Marseille, du 17 au 26 septembre à Lille avec une « Rainbow Week », le 25 septembre à Montpellier, ou encore le 9 octobre à Toulouse.

.

.

Marche des Fiertés 2021 – Paris – Île-de-France – 26 juin 2021
Village associatif à partir de 11h – Prises de parole à partir de 13h30 – Départ à 15h
www.inter-lgbt.org

.

Photographie : Marche des fiertés parisienne de 2019
© Paris Lights Up

.

.

.

One thought on “Pride 2021 : la marche défilera cette année de Pantin à République”

Laisser un commentaire