Législative partielle, régionales : comment établir une procuration de vote pour les élections à venir ?

Avec l’élection législative partielle du 30 mai et 6 juin dans le 20ème arrondissement, puis le scrutin régional des 20 et 27 juin, les Parisiennes et les Parisiens auront bientôt l’opportunité de faire entendre leurs voix. En cas d’absence l’un de ces dimanches, quelle est la procédure à suivre pour voter par procuration ?

À Paris, certains électeurs passeront au bureau de vote quatre dimanches en l’espace d’un mois – on pourra donc comprendre que toutes et tous ne puissent être présents pour chacun de ces rendez-vous électoraux. Qu’on se rassure : établir une procuration ne nécessite pas de justification particulière, et la procédure n’est aujourd’hui pas si complexe.

• La première démarche à accomplir est de rechercher une ou un mandataire : la personne qui glissera un bulletin dans l’urne à votre place le jour du scrutin. Elle devra être inscrite sur les listes électorales à Paris, quel que soit l’arrondissement.

• Il vous faudra ensuite remplir le (court) formulaire de procuration, comprenant des informations relatives aux identités et aux adresses du « mandant » et de la personne qui votera en votre nom. Pour les personnes ne pouvant pas l’imprimer, le document est également disponible sur place à la prochain étape.

• Avec ce formulaire et votre pièce d’identité, vous pourrez alors vous rendre soit au Tribunal judiciaire de Paris, dans le 17ème arrondissement, soit dans un commissariat, qui ne doit pas forcément être celui de votre arrondissement de résidence. Vous n’avez pas besoin d’être accompagné(e) par votre mandataire. Un récépissé vous sera remis après validation du formulaire.

• La ou le mandataire pourra enfin se rendre à votre bureau de vote le jour de l’élection en présentant simplement sa pièce d’identité.

Notez également qu’il est possible d’établir une procuration à domicile pour raisons de santé : contactez pour cela par écrit le commissariat le plus proche de chez vous en fournissant un justificatif médical. Dans tous les cas, si la demande de procuration peut théoriquement se faire jusqu’à la veille de l’élection, il est fortement recommandé de l’effectuer avec quelques jours d’avance. Elle est valable pour une élection précise, et peut concerner un seul tour comme les deux. Si vous ne connaissez personne susceptible de se présenter en tant que mandataire de votre procuration, les campagnes des candidates et candidats (listées ici pour la législative partielle) pourront généralement vous orienter vers une électrice ou électeur capable de se déplacer le jour de votre absence.

Pour celles et ceux qui ne le seraient pas, il est encore possible possible de s’inscrire sur les listes électorales jusqu’au vendredi 14 mai pour voter aux élections régionales. En revanche, l’inscription relative à la législative partielle des 30 mai et 6 juin dans la quinzième circonscription de Paris n’est plus possible depuis le 23 avril dernier.

Toutes les électrices et tous les électeurs inscrits auront l’occasion de voter aux élections régionales des 20 et 27 juin. En revanche, la législative partielle qui aura lieu trois semaines plus tôt concerne les Parisiennes et les Parisiens dont l’adresse d’inscription sur les listes électorales correspond à la quinzième circonscription de la capitale. Cette dernière regroupe le nord, l’est, et le sud du 20ème arrondissement (Portes du 20ème, hauteurs de Belleville et Ménilmontant, Saint-Fargeau, Saint-Blaise, et Charonne) :

.

.

Enfin, si vous avez des doutes quant à votre inscription sur les listes électorales, un service rapide vous permet de vérifier votre situation :

Interroger sa situation électorale

Si vous être inscrit(e) avec un deuxième ou un troisième prénom, veuillez noter qu’il est nécessaire de les renseigner intégralement. Il en va de même pour les accents.

.

.

Photographie © Rama – Wikimedia

.

.

Laisser un commentaire