L’association Paris Ateliers s’installe dans l’immeuble Art déco du 36 rue de Crimée (19ème)

Après avoir longtemps accueilli la salle de sport Club Azteca, le bel immeuble Art déco de la rue de Crimée sera désormais dédié aux pratiques artistiques.

Fermée entre 2015 et septembre 2018, puis pour sept mois à compter de février 2020, l’adresse insolite du 36 rue de Crimée a rouvert ses portes au public en septembre dernier. L’annonce de la Semaest (Société d’économie mixte d’aménagement de l’est parisien), en charge d’une centaine de locaux à vocation commerciale ou artisanale à travers la capitale, précise que ce « nouveau lieu dédié à la pratique artistique en amateur » proposera « différents cours d’art et d’artisanat accessibles à tous, sans condition de niveau ».

D’après son nouvel occupant Paris Ateliers, association subventionnée par la municipalité, « les cours regroupent en général une dizaine de personnes, de tous âges, tous horizons et tous niveaux. Leur accessibilité est garantie par l’application de tarifs fonction des ressources des inscrits (quotient familial). »

En mai 2017, l’immeuble situé entre le parc des Buttes-Chaumont et la place des Fêtes avait été proposé à la location pour un loyer annuel de 55 000 €. La proposition avait été renouvelée en février dernier – cette fois sans que le coût potentiel de l’emménagement ne soit communiqué.

.

.

L’adresse de 257 m² est listée dans le Plan local d’urbanisme du 19ème arrondissement au titre de la protection patrimoniale. Au-delà de ses belles mosaïques bleues et dorées aux motifs floraux, elle est distinguée pour son « architecture originale du début du siècle en pierre de taille » et ses « larges baies rythmées par des pilastres maçonnés et ornementés de frontons géométriques ».

Le bâtiment semble également avoir joué un rôle notable dans l’histoire de l’est parisien. D’après une plaque apposée au-dessus de l’une de ses portes, « ici était pendant les combats de la libération de Paris du 19 au 25 août 1944 le poste de commandement du sous-secteur FFI Nord de Paris 3ème, 4ème, 10ème, 19ème arrondissements ». La résistante Madeleine Riffaud a-t-elle fréquenté les lieux ?

Ce n’est pas la première fois que cet immeuble atypique ouvre ses portes à la culture. En 2017, le collectif Soukmachines avait profité d’une « occupation éphémère » de trois mois négociée avec la Semaest pour présenter une exposition rassemblant 15 artistes.

L’association Paris Ateliers animera dorénavant des classes dans une quinzaine de disciplines différentes : arts plastiques, bande dessinée, dessin botanique, dessin toutes techniques, dessin-carnets de voyage, dessin-peinture, écriture littéraire, illustration, modelage, dessin de modèle vivant, pastel, aquarelle, peinture contemporaine, peinture en trompe-l’œil et sculpture.

.

.

36 rue de Crimée, 75019 Paris

Paris Ateliers
www.paris-ateliers.org

.

.

Photographie : au croisement des escaliers de la villa Albert Robida et de la rue de Crimée – Paris 19°. L’immeuble du 36 rue de Crimée est sur la droite de l’image.
© Paris Lights Up

Laisser un commentaire