Novembre 2019 : 10 expositions à voir ce mois-ci dans l’Est parisien

Des rues du Marais aux rives de Bercy, notre sélection artistique du mois est placée sous le signe de l’évasion ! La nature s’y invite tout d’abord avec les silhouettes animales de la street artist Nadège Dauvergne et l’univers forestier de la photographe Alexandra Hedison.

Les plus aventureux pourront même rejoindre des mondes fantastiques et mystérieux avec la rétrospective de la Cinémathèque consacrée aux vampires, et surtout la grande exposition de la BNF dédiée à J. R. R. Tolkien, père de la fantasy et du Seigneur des Anneaux.

 

Nadège Dauvergne – « Exodus, ils arrivent… »

7 – 17 Novembre

Exodus
Oeuvre extraite de l’exposition « EXODUS, ils arrivent… » au Cabinet d’Amateur © Nadège Dauvergne

À travers la série « Exodus » exposée ce mois au Cabinet d’Amateur, l’artiste de rue Nadège Dauvergne évoque « la présence de la faune sauvage dans les milieux urbains, […] un phénomène qui s’accroît en Europe et dans le monde. La politique des villes toujours plus « verte » est une aubaine pour ces animaux qui, trouvant nourriture et protection, s’y installent. »

Avec ses poétiques portraits d’animaux semblant faire irruption sur les trottoirs de nos villes, l’artiste espère « un changement de regard » grâce auquel « la friche devient luxuriance, le liseron corne d’abondance. » Un questionnement sur la place de la faune dans nos sociétés toujours plus urbanisées, et l’espoir d’une cohabitation grandissante dans des villes prêtes à devenir de nouveaux laboratoires de biodiversité.

Mardi à samedi : 14h-19h – Dimanche : 14h-17h

Le Cabinet d’Amateur
12 Rue de la Forge Royale, 75011 Paris
+33 (0)1 43 48 14 06
www.lecabinetdamateur.com

 

 

Exposition Collective proposée par Eko Sato – “Le Silence du Mouvement”

Jusqu’au 21 Décembre

PCDB.jpg

Après le succès de sa dernière saison consacrée à la photographie humaniste, le Pavillon Carré de Baudouin s’intéresse cet automne à la thématique du mouvement. L’institution de la Rue de Ménilmontant réunit pour cela une sélection internationale d’artistes contemporains invités par Eko Sato, galeriste basée sur les hauteurs de Belleville et commissaire de cette nouvelle exposition.

« S’affranchissant des hiérarchies et faisant dialoguer les œuvres d’artistes de différentes origines et générations »  en privilégiant une approche sensorielle et immersive, « Le Silence du Mouvement » rassemble les travaux de Damien Bénéteau, Laurent Debraux, Justin Fiske, Pascal Haudressy, Gladys Nistor, Catarina Rosa, Karina Smigla-Bobinski, et Haruhiko Sunagawa.

Mardi à samedi : 11h-18h

Pavillon Carré de Baudouin
121 Rue de Ménilmontant, 75020 Paris
+33 (0)1 58 53 55 40
www.pavilloncarredebaudouin.fr

 

 

Hassan Hajjaj – Carte Blanche : Maison Marocaine de la Photographie

Jusqu’au 17 Novembre

Kesh Angels, 2010. Photograph Hassan Hajjaj - Copie
Kesh Angels, 2010 – Œuvre extraite de la rétrospective Hassan Hajjaj à la Maison Européenne de la Photographie © Hassan Hajjaj

Dans le cadre de la troisième Biennale des Photographes du Monde Arabe contemporain, la Maison Européenne de la Photographie donne carte blanche au photographe britanno-marocain Hassan Hajjaj pour sa première rétrospective en France. L’artiste invitera pour cette occasion deux jeunes photographes marocaines à présenter leur travail au sein du Studio de la MEP ; Zahrin Kahlo du 11 septembre au 13 octobre, puis Lamia Naji du 18 octobre au 17 novembre.

Le temps d’un automne, Hassan Hajjaj transforme ainsi l’institution en Maison Marocaine de la Photographie et investit ses espaces d’une mosaïque de portraits hauts en couleurs. Mêlant traditions et mode contemporaine tout en détournant les clichés orientalistes, les œuvres de l’artiste évoluant entre Londres et le Maroc constituent un sublime hommage à son pays d’origine, célébrant tour à tour la diversité de sa population et l’imagination de ses créateurs.

Plein tarif : 10€ – Tarif Réduit : 6€
Mercredi et vendredi : 11h-20h – Jeudi : 11h-22h – Samedi et dimanche : 10h-20h

Maison Européenne de la Photographie
5/7 Rue de Fourcy, 75004 Paris
+33 (0)1 44 78 75 00
www.mep-fr.org

 

 

Alexandra Hedison – « Here Not Here »

Jusqu’au 16 Novembre

PNW
Untitled (Ithaka 37), 2008 – Œuvre extraite de l’exposition « Here Not Here » à la H Gallery © Alexandra Hedison

La rafraîchissante exposition de la photographe américaine Alexandra Hedison nous entraîne sous la canopée des rainforests de la Péninsule olympique, forêts primaires de l’État de Washington.

« Here Not Here » est un véritable bol d’air, offrant une échappée en pleine nature fort bienvenue pour les forçats du périphérique et du métro parisiens. Dans cette série encore inédite en France, Alexandra Hedison joue avec les lumières et les textures pour souligner l’aspect « merveilleux, sauvage et fantastique au sens de surnaturel » des mythiques forêts du Nord-Ouest Pacifique.

Mardi à samedi : 14h-19h

H Gallery
90 Rue de la Folie Méricourt, 75011 Paris
+33 (0)1 48 06 67 38
www.h-gallery.fr

 

 

« Hôtel Métropole – Depuis 1818 »

Jusqu’au 12 Janvier

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v80), quality = 90
Grand Hôtel, 1919 – Œuvre extraite de l’exposition ‘Hôtel Métropole – Depuis 1818″ au Pavillon de l’Arsenal © Charles Lansiaux – Pavillon de l’Arsenal

La nouvelle exposition bilingue du Pavillon de l’Arsenal est consacrée à l’hôtel, « figure familière de nos villes, enracinée depuis toujours dans le paysage urbain. » Dans la seule capitale française, on compte aujourd’hui près de 2 500 établissements hôteliers : ces derniers ont enregistré 52 millions de nuitées l’an dernier.

Si cette manifestation est l’occasion de se replonger dans l’histoire mouvementée de l’hôtellerie parisienne et d’admirer ses plus éminents représentants, elle se veut également tournée vers l’avenir. À la veille des Jeux Olympiques de 2024, l’exposition met en avant les innovations portées par quelques-uns des 150 nouveaux projets qui renforceront bientôt le parc hôtelier francilien. De nombreuses rencontres et conférences sont prévues jusqu’en janvier prochain pour aborder des thématiques liées à l’architecture hôtelière.

Mardi à dimanche : 11h-19h

Pavillon de l’Arsenal
21 Boulevard Morland, 75004 Paris
+33 (0)1 42 76 33 97
www.pavillon-arsenal.com

 

 

Dorothy Iannone – « Toujours de l’audace »

Jusqu’au 6 Janvier

Pompidou
Oeuvre extraite de l’exposition « Toujours de l’audace » au Centre Pompidou © Dorothy Iannone

Si Francis Bacon apparaît comme la star incontestée de la saison sous les verrières du Centre Pompidou, il serait bien dommage de passer à côté des œuvres pleines de vie de l’artiste américaine Dorothy Iannone.

Réunis par un érotisme joyeux dans une belle symphonie graphique, ces 69 (!) dessins et peintures démontrent l’étendue du talent de cette artiste à part. Née en 1933, Dorothy Iannone s’est faite connaître dès les années 1960 grâce à sa version très personnelle d’un expressionnisme abstrait, « prôn[ant] implicitement l’égalité des sexes et explicitement la roborative vertu de l’activité sexuelle, entre expérience vécue et célébration mystique. »

Plein tarif : 14€ – Tarif réduit : 11€/Gratuit

Tous les jours (sauf mardi) : 11h-21h

Centre Pompidou
Place Georges-Pompidou, 75004 Paris
+33 (0)1 44 78 12 33
www.centrepompidou.fr

 

 

Adolfo Kaminsky – Faussaire et photographe

Jusqu’au 8 Décembre

Kaminsky - Copie.jpg

Au cœur du Marais, le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme revient sur la vie passionnante et mouvementée d’Adolfo Kaminsky. Après avoir rejoint la Résistance à l’âge de 17 ans suite à son internement au camp de Drancy, ce faussaire de génie décidera de mettre son incroyable talent au service de ses engagements humanistes et de la défense des opprimés.

Malgré les nombreux sacrifices exigés par une carrière souvent synonyme de clandestinité, Adolfo Kaminsky s’avère également un photographe particulièrement inspiré, auteur de milliers de clichés après la Libération. « Des puces de Saint-Ouen aux néons de Pigalle », la capitale française occupe une place à part dans l’œuvre de cet artiste hors du commun.

Mardi à vendredi : 11h-18h – Samedi & dimanche : 10-18h

Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme
71 Rue du Temple, 75003 Paris
+33 (0)1 53 01 86 60
www.mahj.org

 

 

Paul Pouvreau – « Au propre comme au figuré »

15 Novembre – 18 Janvier

Pouvereau
Les invasives, 2018 – Œuvre extraite de l’exposition « Au propre comme au figuré » © Paul Pouvreau / Courtesy Les Douches la Galerie

Galerie habituée de notre sélection située à deux pas du Canal Saint-Martin, l’institution Les Douches la Galerie présente pendant deux mois le travail du photographe Paul Pouvreau. Depuis près de trente ans, cet artiste fantaisiste s’est fait une spécialité du « détournement des objets du quotidien, ces petits riens qui envahissent nos modes de consommation. »

Connaisseur de l’histoire de l’art, le photographe s’en inspire pour proposer une œuvre « métaphore de notre temps » où les objets en apparence les plus banals (cartons, sacs plastiques, etc.) connaissent une seconde existence aux évocations poétiques jusqu’alors insoupçonnées. Trois grands ensembles sont réunis dans cette nouvelle exposition : « Faits divers » (2003), « Mascarades » (2015-…) et « Les invasives » (2018-…).

Mercredi à samedi : 14h-19h

Les Douches La Galerie
5 Rue Legouvé, 75010 Paris
+33 (0)1 78 94 03 00
www.lesdoucheslagalerie.com

 

 

« Tolkien, Voyage en Terre du Milieu »

Jusqu’au 16 février

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 75
Maquette de la jaquette pour Le Hobbit, 1937 – Œuvre extraite de l’exposition « Tolkien, voyage en Terre du Milieu » © Bodleian Library / The Tolkien Estate Limited

Une fois n’est pas coutume, on traverse la Seine et la Passerelle Simone de Beauvoir pour retrouver la nouvelle exposition événement de la Bibliothèque Nationale de France : « Tolkien, Voyage en Terre du Milieu. » Organisée jusqu’au 16 février dans ses espaces d’exposition, la plus grande rétrospective française jamais consacrée au maître de la fantasy est une occasion unique de découvrir son univers légendaire et les sources d’inspiration de sa mythologie.

L’exposition permet de découvrir de très nombreuses œuvres signées de la main de J.R.R Tolkien, brillant linguiste de l’université d’Oxford devenu le père fondateur d’un genre littéraire avec le succès de ses livres Le Hobbit, Le Seigneur des Anneaux, ou encore Le Silmarillion. Les visiteurs de cette ambitieuse rétrospective auront l’occasion de traverser les contrées imaginées par Tolkien, des vertes collines de la Comté aux plaines volcaniques du Mordor en passant par les forêts sacrées des Elfes.

Le succès de l’exposition ne se dément pas depuis son ouverture fin octobre : nous vous recommandons de réserver votre billet en avance en choisissant un créneau horaire défini, ou tout au moins d’éviter les jours de week-ends et de vacances scolaires.

Plein tarif : 11€ – Tarif réduit : 9€/Gratuit

Mardi à dimanche : 10h-19h – Jeudi : 10h-21h

Bibliothèque François Mitterrand
Quai François Mauriac, 75706 Paris Cedex 13
+33 (0)1 53 79 49 49
bnf.fr

 

 

« Vampires, de Dracula à Buffy »

Jusqu’au 19 Janvier

Vampires
Illustration de présentation de l’exposition « Vampires, de Dracula à Buffy » à la Cinémathèque Française © Cinémathèque Française

Figures omniprésentes du fantastique depuis le XIXème siècle et la publication du Dracula de Bram Stoker, les vampires ont depuis démontré leur statut de stars du grand et du petit écran. Des origines du mythe à ses représentations les plus récentes, la Cinémathèque Française s’intéresse à près d’un siècle d’œuvres inspirées par le vampire au cinéma.

Entre terreur et érotisme, ce n’est pas un hasard si le mythe de la créature a su conquérir tous les continents pour s’imposer comme une figure aujourd’hui universellement reconnue. À l’occasion de cette exposition, la Cinémathèque propose également un ambitieux programme de projections où l’on retrouvera plusieurs adaptations du Dracula original, des films de grands réalisateurs, des œuvres de « Cinéma Bis », et même quelques séances dédiées au jeune public.

Lundi, mercredi & vendredi : 12h-19h – Jeudi : 12h-21h – Samedi & dimanche : 11h-20h

Cinémathèque Française
51 Rue de Bercy, 75012 Paris
+33 (0)1 71 19 33 33
www.cinematheque.fr

 

 

 

 

Illustrations en tête d’article :
Maquette de la jaquette pour Le Hobbit, 1937 – Œuvre extraite de l’exposition « Tolkien, voyage en Terre du Milieu » © Bodleian Library / The Tolkien Estate Limited

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s