Journée internationale des travailleurs : Le cortège défilera de République à Nation ce dimanche 1er mai

À l’occasion de la Journée internationale des travailleuses et des travailleurs, le cortège parisien s’élancera de République à 14h30 pour rejoindre la place de la Nation. Aux côtés des syndicalistes, les formations politiques de gauche pourraient afficher un début d’unité à l’approche des législatives de juin 2022.

« Face aux urgences sociales et environnementales, mobilisons-nous ! », appelle la Confédération générale du travail (CGT) à la veille de ce 1er mai 2022. « L’extrême droite a été battue dimanche, c’est une bonne nouvelle pour la démocratie et pour nos libertés individuelles et collectives. Pour autant, son score, ainsi que sa progression par rapport au scrutin de 2017, sont sans équivoque », constate le syndicat. « C’est là le signe d’une profonde fracture de la société, d’un désarroi et d’une grande colère de nombreux citoyens et citoyennes confrontés à l’injustice sociale, à la précarité, et à la misère. »

« Cela renforce la responsabilité de notre organisation syndicale dans la lutte qu’elle mène contre les idées racistes et fascistes, contre l’imposture de l’extrême droite, et la division du monde du travail. Emmanuel Macron a été réélu, il porte, avec le patronat, une lourde responsabilité dans la situation que connaît notre pays. Sa politique et celle des gouvernements précédents ont accru les inégalités sociales, territoriales, et augmenté la pauvreté », poursuit la CGT dans son communiqué estimant que « l’heure est à la mobilisation ». La manifestation de ce dimanche 1er mai, qui rejoindra la place de la Nation depuis République à partir de 14h30, sera le premier rassemblement unitaire depuis la réélection du chef de l’État.

Aux côtés de Solidaires, de la FSU, de FO, ou encore de l’UNSA, la première confédération syndicale française compte « rappeler au Président et à son nouveau gouvernement qu’il existe une opposition majoritaire à ses projets, notamment d’allongement de l’âge de la retraite à 65 ans, rejeté par près de 70% de la population ». Dans son appel, la CGT juge que « la volonté du monde du travail est de gagner une véritable transformation sociale et environnementale de notre société. C’est au travers de mobilisations sociales larges et unitaires des travailleurs et travailleuses, comme de la jeunesse et des retraité·e·s, tant au sein des entreprises, des services, que des territoires, que nous l’imposerons ! »

Alors que des pourparlers entre les principales formations de gauche pourrait être finalisés dans les tous prochains jours en vue des élections législatives des 12 et 19 juin, le cortège de ce dimanche rassemblera également de nombreux militants et responsables politiques d’Europe Écologie – Les Verts, de Génération·s, du Parti communiste, du Parti socialiste, du Nouveau Parti anticapitaliste, et bien entendu de l’Union populaire, en position de force après les 22% des suffrages exprimés obtenus par son candidat au premier tour de l’élection présidentielle. L’occasion d’une première « photo de famille », dans le cas où leurs différents représentants parviendraient à s’entendre sur un accord d’union ?

 

 

Journée internationale des travailleurs
Dimanche 1er mai 2022 – Départ à 14h30
Place de la République – Place de la Nation

 

 

Photographie : Journée de grève et de mobilisation pour les salaires, le pouvoir d’achat, et les services publics en octobre 2021
© Paris Lights Up

 

 

Laisser un commentaire