Extinction Rebellion lance une action d’occupation du carrefour de Strasbourg Saint-Denis

Le mouvement Extinction Rebellion a lancé une action d’occupation de l’espace public ce samedi matin à Paris, avec pour objectif d’alerter l’opinion et les responsables politiques sur l’impasse climatique actuelle, et ses graves conséquences pour l’avenir de la planète et de l’espèce humaine.

Alors que le lieu de la mobilisation avait été tenu secret depuis plusieurs semaines, c’est aux abords de la porte Saint-Denis, entre le secteur Paris Centre et le 10e arrondissement, que les équipes d’Extinction Rebellion ont convergé dans la matinée. Les différents axes du carrefour ont été bloqués par quelques centaines de militantes et militants installés pacifiquement pour les débuts de cette « Inévitable Rébellion », action la plus importante lancée par le collectif en France depuis l’occupation de la place du Châtelet en 2019.

Les membres du mouvement écologiste créé au Royaume-Uni en 2018 utilisent notamment la technique du « bras verrouillé », qui consiste à s’attacher à des blocs de béton ou autres installations statiques pour rendre plus difficile toute tentative d’évacuation. Un important dispositif policier a été déployé peu après l’arrivée des jeunes manifestants, qui ont enchaîné les prises de parole pour « exiger l’impossible », et déployé banderoles et drapeaux autour du carrefour. « Nous ne sommes pas alarmants, nous sommes l’alarme », estime l’un des porte-paroles du collectif.

 

 

Dans le cadre de cette « occupation bloquante et massive » des Grands Boulevards, les militants partisans de la désobéissance civile non violente demandent en particulier « la reconnaissance de la gravité et de l’urgence des crises écologiques », « la réduction immédiate des émissions de gaz à effet de serre pour atteindre la neutralité carbone en 2025, grâce à une réduction de la consommation et une descente énergétique planifiée », ainsi que « l’arrêt immédiat de la destruction des écosystèmes océaniques et terrestres, à l’origine d’une extinction massive du monde vivant ».

À travers cette initiative organisée entre les deux tours de l’élection présidentielle, Extinction Rebellion espère replacer les enjeux climatiques au centre des débats en « perturb[ant] le cycle électoral français et son “business as usual” ». Le collectif appelle à « imaginer ensemble une autre démocratie qui ne soit pas construite autour du profit et de la croissance infinie, mais autour d’une justice écologique et sociale », et invite toute personne qui le souhaite à rejoindre la mobilisation. D’après les informations du Parisien, des actions seraient prévues jusqu’à mardi soir, avec des tables rondes et concerts également au programme.

 

 

Actions d’Extinction Rebellion – « L’Inévitable Rébellion »
À partir du samedi 16 avril
Événement FB

 

  

Photographie d’illustration (recadrée) : Porte Saint-Denis, Paris.
© Paris Lights Up

 

 

Laisser un commentaire