Élections de 2022 : Dernières semaines pour confirmer son inscription sur les listes électorales

On comptait l’an dernier en France près de 7 millions de personnes « mal-inscrites » sur les listes électorales. Très simples, les démarches d’inscription restent ouvertes aux retardataires jusqu’au 2 mars concernant l’élection présidentielle, et jusqu’au 4 mai pour les élections législatives.

Vous souhaitez exercer votre droit de vote lors des élections d’avril et juin prochain ? Avant toute chose, si vous avez des doutes quant à votre inscription sur les listes électorales, un service rapide vous permet de vérifier votre situation :

– Interroger sa situation électorale –

Si vous êtes inscrite ou inscrit avec un deuxième ou un troisième prénom, veuillez noter qu’il est nécessaire de les renseigner intégralement. Il en va de même pour les accents. Les déménagements, y compris au sein d’une même commune ou d’un même arrondissement parisien, sont la principale cause de non-inscription. Cette situation est notamment marquée chez les jeunes : elle concernerait 43% des 25-29 ans, et 36% des 30-34 ans.

Pour les non-inscrits souhaitant pouvoir s’exprimer lors de la présidentielle et des législatives de 2022, il est nécessaire de déposer sa demande en ligne ou en mairie avant le sixième vendredi précédant le scrutin.
Élection présidentielle des 10 et 24 avril 2022 : dépôt de la demande avant le mercredi 2 mars à minuit sur internet, ou le vendredi 4 mars en mairie.
Élections législatives des 12 et 19 juin 2022 : dépôt de la demande avant le mercredi 4 mai à minuit sur internet, ou le vendredi 6 mai en mairie.

Pour effectuer cette démarche en ligne, un service d’inscription est disponible depuis le site service-public.fr. Il est également possible de transmettre les documents nécessaires par courrier ou en se rendant directement dans les services dédiés des mairies ou mairies d’arrondissement, ces dernières étant ouvertes du lundi au vendredi de 8h30 à 17h et le jeudi jusqu’à 19h30.

Au-delà du formulaire à remplir en ligne ou en mairie, seuls deux documents sont nécessaires afin de finaliser cette inscription :
Justificatif d’identité et de nationalité : carte nationale d’identité ou passeport français, valide ou périmé depuis moins de 5 ans.
Justificatif de domicile ou de résidence daté de moins de 3 mois et mentionnant l’identité complète. Les possibilités sont ici nombreuses, la seule condition étant de présenter l’un des documents suivant : facture d’électricité, de gaz, d’eau, de téléphone fixe ou d’abonnement Internet, attestation d’assurance habitation, quittance de loyer ou un contrat de location établi par un organisme institutionnel, bulletin de salaire, titre de pension ou relevé Pôle Emploi, avis d’impôt sur le revenu, de taxe d’habitation ou de taxe foncière.
Des solutions particulières existent également pour les personnes hébergées chez un tiers, les jeunes de moins de 26 ans dont l’un des parents réside à Paris, et les personnes sans domicile stable.

Une fois ces documents transmis, l’inscription sera généralement validée sous huit jours, avant l’envoi de votre nouvelle carte électorale. Notez que ce dernier document n’est pas obligatoire pour voter : les responsables de votre bureau de vote accepteront aussi une carte d’identité ou un passeport.

 

 

Photographie : Bureau de vote dans le 10e arrondissement de Paris à l’occasion des élections régionales de 2021
© Paris Lights Up

 

 

Laisser un commentaire