Les Floréales Théâtrales font leur retour du 10 au 12 septembre au Trabendo

Le festival dédié à la jeune création contemporaine fera résonner les planches de la Villette au sortir de l’été, et présentera les réalisations d’une dizaine de compagnies réunissant au total plus de cinquante artistes.

Après avoir reçu plus de 400 candidatures à leur dernier appel à projets, les Floréales Théâtrales proposeront cette année dix pièces (ainsi qu’une performance hors-compétition) au rythme d’un week-end, du vendredi 10 au dimanche 12 septembre prochain. Le festival créé en 2014 prendra ses quartiers au Trabendo, l’une des salles de concert qui font la richesse artistique du parc de la Villette.

La volonté de donner un coup de projecteur à de jeunes compagnies demeure au cœur de la programmation des Floréales, dont le nom fait référence à des jeux de la Rome antique combinant danse, théâtre, et festivités. Laura Libouton, directrice du festival, rappelle que la sélection réunit « des compagnies qui ont moins de sept ans d’existence, pour présenter des premiers projets, ou des pièces qui n’ont pas ou peu été jouées à Paris ou en Île-de-France ».

Dans sa programmation comme dans son mode de fonctionnement, « les Floréales se revendiquent comme festival engagé ». Leur directrice met ainsi en avant « un accompagnement des troupes en fonction de leurs besoins » avec « des captations de toutes les représentations partagées gratuitement, des dispositifs d’aides individualisées comme des résidences d’écriture ou de jeu, un coaching sur la thématique juridique qui n’est pas toujours évidente pour certaines compagnies, et des échanges pouvant porter plus largement sur la production, la diffusion, la création lumière, etc. »

Le festival offre aussi la particularité d’être « participatif » : à la suite de chacune des dix représentations (chaque spectacle sera joué une fois), et à travers « un vote 50/50 », le public ainsi qu’un jury professionnel auront l’occasion de distinguer interprètes, costumes, mise en scène, lumières, etc. Plusieurs récompenses seront remises à l’issue du festival, à commencer par le Grand Prix, auxquels viendront s’ajouter un Prix du Jury, un Prix du Public, ou encore des Prix d’interprétations – dans un rôle principal ou dans un second rôle plutôt que par genre, manière de « ne pas mettre les gens dans des cases jusque dans la programmation ».

Après plus d’un an d’incertitudes pour le monde de la culture, Laura Libouton souhaite aussi que cette édition 2021 permette au public comme aux artistes de « renouer avec quelque chose de combatif, mais aussi de lumineux, de positif ». Elle promet ainsi « un vrai festival » où les planches de la scène iront de pair avec celles des terrasses, dans le cadre de ces longs week-ends d’été qui ont tant manqué aux Parisiennes et aux Parisiens. L’équipe des Floréales s’est associée à des brasseurs de bière locale et à de petits producteurs « dans une démarche éthique », avec par ailleurs « un bar à prix libres ».

Ce choix de s’affirmer comme un festival pas comme les autres s’inscrit jusque dans la billetterie de l’événement, ouverte dès à présent. D’après Laura Libouton, cette « politique tarifaire juste » verra cohabiter deux types de tarifs, autour de 10€ et 20€ respectivement, avec également « un système de ‘golden tickets’ pour être dans les premiers rangs quelle que soit la place achetée ». Des tarifs dégressifs seront également proposés avec la réservation de plusieurs billets – un plus appréciable pour celles et ceux qui comptent profiter du rythme du festival (cinq représentations par jour) pour fêter le retour tant attendu du spectacle vivant.

.

Programmation 2021 – « Portons nos idées haut » :

Vendredi 10 septembre :
– Ouverture : « Sisyphes » de la compagnie de l’Eclat, mise en scène par Florian Pâque

Samedi 11 septembre :
– 11h15 : « Le Prince de Hombourg » par le collectif Nuit Orange, mise en scène par Édouard Dossetto
– 14h15 : « Scorpion » du collectif Louves/, mise en scène par Laure Marion
– 16h : « SYD ou l’importance des merveilles » de Tristan Michel, mis en scène par Tristan Michel et Axel Giudicelli
– 18h45 : « Les Immergés » de Aurore Streich, mis en scène par Laurela Delle Side
– 21h30 : « Alicia, un épisode des Feux du Soir » de Adrien Sandrin, mis en scène par Adrien Sandrin

Dimanche 12 septembre :
– 11h45 : « Looking for… » de Laetitia Wolf, mis en scène par Laetitia Wolf
– 14h30 : « Violentes », du collectif Les Pieuvres, mise en scène collective
– 16h45 : « #Dansernestpasuncrime » de Charline Curtelin, mis en scène par Charline Curtelin
– 19h : « Cinq étoiles » du collectif Dixit, mis en scène par Nicolas Depye
– 21h30 : « Les Masculinités » de La Scep, mis en scène par Thomas Bettinelli

.

.

Les Floréales Théâtrales
www.lesfloreales.com

Du vendredi 10 au dimanche 12 septembre 2021
Le Trabendo – Parc de la Villette, 75019 Paris

.

Photographies :

À gauche : « Cinq étoiles » © Philippe Hanula
Au centre : « Les Masculinités » © Eric Delage Photographie

À droite : « Looking for… » © Arthur Reinhard

.

Laisser un commentaire