Rues sans mégots : quels axes concernés dans nos quartiers ?

La mairie de Paris vient de lancer le dispositif « Des rues sans mégots », dont bénéficiera une rue dans chaque arrondissement de l’Est parisien. Quels sont les axes concernés par cette initiative ?

Alors que 350 tonnes de mégots de cigarettes – 10 millions par jour ! – sont ramassés chaque année dans les rues de la capitale, le dispositif vise avant tout à sensibiliser les fumeurs les moins consciencieux quant à l’ampleur de la pollution causée par leur incivisme.

Les sections concernées ont notamment été équipées de cendriers incitatifs, application urbaine de la théorie du « nudge », évitant une approche du problème uniquement punitive.

Parmi les 18 voies concernées à travers la capitale, on retrouve :
– Paris 3° : Rue Charles-François Dupuis
– Paris 10° : Rue de Paradis
– Paris 11° : Rue de la Folie-Méricourt (entre la Rue Oberkampf et la Rue Saint-Ambroise)
– Paris 12° : Rue de Cotte
– Paris 19° : Rue de Crimée (entre l’Avenue Jean-Jaurès et l’Avenue de Flandre)
– Paris 20° : Avenue Gambetta (entre la Place Saint-Fargeau et la Rue Pelleport)

Large_V2 rue sans megot

Ces rues ont également vocation à concentrer de nouvelles campagnes de sensibilisation, avec distribution de cendriers de poche. Pour rappel, le jet d’un mégot sur l’espace public est actuellement puni d’une amende de 68€. On a recensé 35 851 verbalisations l’an dernier, en hausse de 46% par rapport à l’année 2017.

Le dispositif « Des rues sans mégots » fait suite à une initiative du groupe socialiste au Conseil de Paris adoptée en février dernier. Le choix des voies concernées résulte d’une consultation avec les mairies de chacun (ou presque) des arrondissements parisiens – seuls les 1er et 9ème arrondissements n’ayant pas suivi l’initiative.

Le jugeant encore insuffisant, plusieurs représentants de l’opposition ont proposé une généralisation du dispositif, couplée à augmentation du montant des amendes pour les fumeurs récalcitrants

D’autres pistes sont également à étudier, parmi lesquelles un renforcement de la présence de cendriers dans les zones les plus affectées – rues comptant de nombreuses terrasses, abords des carrefours et stations de métro, rives de la Seine et du Canal Saint-Martin, etc.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s