La Marche des Solidarités défilera ce dimanche à partir de 11h de la porte de la Chapelle à la place de la République

À l’occasion de la Journée internationale des migrantes et migrants, une manifestation organisée par des collectifs de personnes sans-papiers partira de la porte de la Chapelle ce dimanche 18 décembre pour s’élever « contre la loi immigration de Darmanin, la double peine, les centres de rétention, et la criminalisation de la solidarité ».

Placée sous les mots d’ordre « Solidarité, Liberté, Égalité, Papiers », cette nouvelle Marche des Solidarités rassemblera plusieurs associations de soutien aux réfugiés, des mouvements politiques (Europe Écologie – Les Verts, France insoumise, Lutte ouvrière, Nouveau Parti anticapitaliste, Révolution permanente), ainsi que des syndicats, dont la CGT, FSU, et Solidaires. Dans un communiqué de presse unitaire, ces trois dernières organisations se joignent aux organisateurs afin de « dénonce[r] le projet de loi asile et l’immigration dont les grandes lignes ont été présentées par la Première Ministre le 6 décembre ».

« Ce projet, dans la continuité des politiques migratoires antérieures part d’une vision utilitariste des immigré∙es en France. Ne seront ‘acceptables’ que les immigrées et immigrés perçus comme rentable pour l’économie, et une nouvelle catégorie de travailleurs étrangers dont la durée du séjour est limitée au bon vouloir de leur patron, serait créée. Quant aux autres, ni leur situation personnelle, ni leur situation familiale ne leur conféreront désormais des droits, au point que les régularisations deviendront quasiment impossibles », estiment les organisations syndicalistes, qui jugent au contraire « qu’une travailleuse ou un travailleur doit bénéficier des mêmes droits quelle que soit sa nationalité, son statut, son genre ».

« Solidarité avec les sans-papiers travaillant sur les chantiers des Jeux »

Les collectifs réunis au sein de la Marche de la Solidarité rappellent pour leur part que « des centaines de milliers de sans-papiers vivent et travaillent aujourd’hui en France, cotisent, déclarent, et paient des impôts sans aucun droit ». Les organisateurs de la mobilisation du 18 décembre considèrent « qu’au moment où même certains patrons demandent des régularisations, l’unité est plus que jamais cruciale pour gagner la régularisation de toutes et tous les sans-papiers, l’égalité des droits et des revenus, et des conditions de travail décents pour toutes et tous, Françaises et Français comme étrangères et étrangers ».

La manifestation sera également l’occasion d’hommages « aux milliers de travailleurs migrants morts sur les chantiers du Qatar, aux migrants morts dans la Manche cette semaine, pour tous les migrantes et migrants morts sur les routes de la migration », et d’appeler également à la « solidarité avec les sans-papiers travaillant sur les chantiers des [Jeux olympiques et paralympiques] 2024, et pour leur régularisation immédiate ». Cette nouvelle Marche des Solidarités s’élancera de la porte de la Chapelle à partir de 11h, avant de rejoindre la place de la République en début d’après-midi. Une cinquantaine d’événements est organisée à travers la France à l’occasion de la Journée internationale des migrantes et migrants du 18 décembre, instituée en 2000 par l’Organisation des Nations Unies.

 

 

Marche des Solidarités – « Solidarité, Liberté, Égalité, Papiers »
Dimanche 18 décembre – À partir de 11h

 

 

Départ : Porte de la Chapelle
75018 Paris

Arrivée : Place de la République
75003/75010/75010 Paris

 

 

Photographie © Paris Lights Up

 

 

 

One thought on “La Marche des Solidarités défilera ce dimanche à partir de 11h de la porte de la Chapelle à la place de la République”

Laisser un commentaire