Les passerelles du canal Saint-Martin (10e) prennent les noms des comédiennes Arletty, Maria Casarès, et Emmanuelle Riva

Après leur récente rénovation, les emblématiques passerelles du canal Saint-Martin (10e arrondissement) adoptent les noms de trois figures du théâtre et du cinéma. La passerelle Arletty a été inaugurée ce jeudi, trente ans après la disparition de l’artiste.

Jusqu’ici baptisées d’après les noms des voies environnantes, les trois passerelles en arc de cercle du canal auront désormais une appellation propre. « Dans ce quartier des théâtres, et sur ce site régulièrement choisi comme décor pour le grand écran, il a été choisi de leur donner les noms de comédiennes et d’actrices », précisent les services de la mairie du 10e arrondissement. Arletty, Maria Casarès, et Emmanuelle Riva sont les premières personnalités concernées. Les six autres passerelles que compte le canal Saint-Martin « suivront ce mouvement dans les années suivantes », indique par ailleurs la municipalité.

Des efforts considérables ont été réalisés ces dernières années afin de rééquilibrer et diversifier les dénominations des voies de la capitale. Selon l’administration parisienne, le nombre de rues portant le nom de femmes est ainsi passé de 6% en 2014 à 12% en 2019. Aux côtés des artistes et des sportives, il s’agit bien souvent d’entretenir la mémoire de personnalités qui ont marqué leurs domaines d’expertise, mais sont restées trop longtemps ignorées. L’an dernier, un square du 11e arrondissement a ainsi pris le nom d’Édmée Chandon, première astronome professionnelle nommée à l’Observatoire de Paris.

Connus pour leurs apparitions remarquées au cinéma, comme dans L’Atalante (1934), Hôtel du nord (tourné en studio en 1938), Le Clan des Siciliens (1969), ou encore Le fabuleux destin d’Amélie Poulain (2001), le canal Saint-Martin et ses passerelles sont inscrits à l’inventaire des Monuments historiques depuis 1993. Ce site emblématique de l’est parisien fête cette année son bicentenaire, les travaux de construction ayant débuté en mai 1822.

 

 

 

Photographie © Paris Lights Up

 

 

Laisser un commentaire