Du 4 au 13 septembre prochain, un retour pas comme les autres pour le festival Jazz à la Villette

Ce grand rendez-vous musical de l’est parisien s’est adapté au contexte sanitaire : avec une vingtaine de concerts au programme, le festival devrait être en mesure d’accueillir près de 6 000 spectateurs, contre 30 000 lors de ses précédentes éditions.

La programmation de Jazz à la Villette, qui aura forcément une « résonance bien particulière » en cette rentrée 2020, restera concentrée sur les deux premiers week-ends du mois de septembre.

Pour Laurent Bayle, directeur général de la Philharmonie de Paris, et Didier Fusillier, président de La Villette, l’événement coproduit par les deux institutions « ouvre fort opportunément la nouvelle saison de concerts et de spectacles ».

« Ce festival ne ressemblera à aucun autre. D’abord, parce que nous avons dû entièrement le reformater dans l’urgence pour faire face aux contraintes sanitaires, avec le soutien des artistes, de nos partenaires et de toutes les équipes. […] Ensuite, parce que nous sommes impatients de redonner vie à nos différents espaces et de retrouver les artistes sur scène, après des mois particulièrement compliqués pour toute la filière musicale. »

La Grande Halle de la Villette et la Philharmonie seront les deux scènes majeures de cette édition. La première accueillera le groupe mancunien GoGo Penguin (5 septembre), la « relecture de l’album Africa/Brass de John Coltrane » par le Dal Sasso Big Band et ses invités David El Malek, Sophie Alour, et Irving Acao (11 septembre), et l’artiste malienne Fatoumata Diawara (13 septembre) — premier concert du festival dont toutes les places sont d’ores et déjà épuisées.

La salle Pierre Boulez de la Philharmonie recevra quant à elle les musiciens de « Piano Forte », Éric Legnini, Baptiste Trotignon, Bohan Z & Pierre de Bethmann (5 septembre), ou encore le pianiste cubain Roberto Fonseca avec « Solo & Friends » (12 septembre). Des concerts sont également programmés jusqu’au 13 septembre dans d’autres salles de l’institution, le Studio et la salle des concerts de la Cité de la Musique. Bonne nouvelle, certaines places sont disponibles à partir de 15€ et 13€ en tarifs réduits — notamment à l’attention des personnes handicapées, des moins de 26 ans, et des demandeurs d’emploi.

Signalons également la douzaine de concerts prévus dans le cadre de la programmation « Périphérique » du festival, qui associera plusieurs lieux partenaires du 4 au 13 septembre : l’Atelier du Plateau (XIXème arrondissement), la Dynamo de Banlieues Bleues (Pantin), le Studio de l’Ermitage (XXème arrondissement) et la folie Villette Makerz, au cœur du « parc culturel » parisien.

Cette édition a été conçue afin de respecter les mesures imposées par la crise liée au covid-19 : limitation du nombre de billets avec occupation d un siège sur deux, port du masque obligatoire du début à la fin du concert, utilisation des salles limitée à une performance par soir, et absence d’entractes… et de buvettes. L’évolution de la situation sanitaire d’ici septembre prochain peut bien entendu encore affecter le festival, sa programmation, et le nombre de spectateurs autorisés à assister aux concerts.

 

 

Jazz à la Villette
Du 4 au 13 septembre 2020
jazzalavillette.com

 

 

Illustration © Lionel AvignonHartland Villa – Jazz à la Villette

Laisser un commentaire