Mars 2019 : notre sélection 100% féminine d’expos dans l’Est parisien

C’est bientôt le 8 mars et pour l’occasion, on vous présente ce mois-ci une sélection entièrement au féminin !

Calder au Musée Picasso, Van Gogh à l’Atelier des Lumières, ou Vasarely au Centre Pompidou, c’est bien joli, mais on a déjà tous croisé les œuvres de ces messieurs qui n’ont aujourd’hui guère besoin de soutien.

Alors que les femmes artistes sont elles aussi à l’honneur dans les galeries et lieux culturels parisiens, il serait bien dommage de se priver d’un aperçu de leurs talents ! Démonstration en 15 expositions du Marais à Belleville, bel éventail d’inspirations pour embellir vos flâneries de mars :

 

Annalisa Bollini, Aline Deguen, Amélie Fontaine et Nadiia Zhelieznova – “Natures Sensibles”

21 mars – 31 mars 2019

AAB
La divergence des icebergs. Sérigraphie et crayons de couleur / La planète des chauves-souris. Structures du vide. Sérigraphie. © Aline Deguen

Les incontournables Ateliers d’Artistes de Belleville accueillent ce mois-ci la galerie itinérante Le Serpent Vert, qui présente le travail des quatre jeunes illustratrices Annalisa Bollini, Aline Deguen, Amélie Fontaine et Nadiia Zhelizenova.

Complémentaires dans leurs évocations oniriques tout en privilégiant chacune un trait singulier, ces artistes esquissent dans “Nature Sensibles” un surprenant répertoire animalier. “La nature, en ses visages mobiles et changeants, Terra Incognita, est ouverte à toutes les déambulations, tous les reflets, toutes les chimères, toutes les légendes” : un programme alléchant !

Jeudi à dimanche : 14h-20h

Galerie Le Serpent Vert
http://galerieleserpentvert.com

Ateliers d’Artistes de Belleville
1 Rue Francis Picabia, 75020 Paris
+33 1 73 74 27 67
ateliers-artistes-belleville.fr

 

 

Nina Bunjevac – « Bezimena »

18 janvier – 9 mars

NinaBunjevac
Extrait de « Bezimena » © Nina Bunjevac

L’artiste canadienne d’origine serbe Nina Bunjevac livre avec « Bezimena » un troisième album mêlant gravure et bande-dessinée, après sa première œuvre résolument féministe « Heartless » et le plus intime « Fatherland ».

La galerie Martel présente ici des originaux témoignant du talent de cette conteuse graphique inspirée, actuellement en résidence à la Maison des Auteurs d’Angoulème. Dans ce nouvel ouvrage (Ici Même Éditions), l’érotisme et ses facettes sombres forment désormais le fil conducteur d’un tortueux voyage en noir et blanc.

Mardi à samedi : 14h30-19h

Galerie Martel
17 Rue Martel, 75010 Paris
+33 (0)1 42 46 35 09
www.galeriemartel.com

 

 

Rosemarie Castoro – “Wherein Lies the Space”

Jusqu’au 30 mars 2019

Castoro
Extrait de « Wherein Lies The Space » à la Galerie Thaddaeus Ropac © Rosemarie Castoro

La galerie Thaddaeus Ropac met à l’honneur la pionnière du minimalisme Rosemarie Castoro, l’une des seules femmes à s’être imposée sur la scène d’avant-garde new-yorkaise dans les années 1960 et 1980. Trop longtemps négligée de ce côté-ci de l’Atlantique, l’artiste est enfin à l’honneur en France avec cette exposition coïncidant avec le 80ème anniversaire de sa naissance.

L’oeuvre vaste et multiforme de Rosemarie Castoro est fondée sur une approche expérimentale sinon performative : l’artiste a ainsi su intégrer la chorégraphie à ses installations, sa formation de danseuse ayant amplement contribué à son travail. À travers une sélection de pièces emblématiques, la galerie Thaddaeus Ropac permet d’apprécier son talent multidisciplinaire mettant tour à tour à profit peinture, sculpture, art conceptuel, poésie et performance vivante.

Mardi à samedi : 10h19h

Galerie Thaddaeus Ropac
7 Rue Debelleyme, 75003 Paris
+33 (0)1 42 72 99 00
www.ropac.net

 

 

Primavera De Filippi – “Plantoïdes”

Jusqu’au 15 avril 2019

Plantoides
Illustration de « Plantoïdes » à la Gaîté Lyrique © Primavera De Filippi

À la fois artiste, juriste et chercheuse au CERSA et au Berkman Center for Internet & Society de l’Université de Harvard, Primavera de Filippi est à l’origine de “Plantoïdes”, installation futuriste au premier abord mais pourtant ô combien actuelle.

En se basant sur les principes des technologies blockchain (Bitcoin, Ethereum), la spécialité de l’artiste, les plantoïdes évoluent comme de véritables organismes artificiels en adoptant les capacités jusqu’ici propres au biologique : autonomie, autosuffisance, reproduction, etc.

La Gaîté Lyrique présentera également une manifestation à ne pas manquer à partir du 14 mars prochain avec Computer Grrrls – Histoire-s, Genre-s, Technologie-s”. Vingt-trois artistes et collectifs auront la parole pour “revisiter l’histoire des femmes et des machines” et “esquisser des scénarios pour un futur plus inclusif”.

Mardi à samedi : 14h-19h – Dimanche : 14h-18h

Gaîté Lyrique
3bis Rue Papin, 75003 Paris
+33 (0)1 53 01 51 51
www.gaite-lyrique.net

 

 

Sandrine Elberg – Stellaris

8 février – 9 mars

Stellaris
Deux œuvres extraites de « Stellaris » © Sandrine Elberg

La photographe Sandrine Elberg nous propulse dans les étoiles à travers cette hypnotisante exposition organisée par la Fisheye Gallery, à deux pas du Canal Saint-Martin.

Galaxies lointaines, astres fantasmés et surfaces planétaires imagées se succèdent à travers ses œuvres en noir et blanc faisant appel à de nombreux médiums : photographie numérique, postproduction, rayogrammes (photographie obtenue par l’interposition d’un objet entre le papier sensible et la lumière) et chimigrammes (procédé utilisant le papier photosensible).

Mercredi à samedi : 14h-19h

Fisheye Gallery
2 Rue de l’Hôpital Saint-Louis, 75010 Paris
+33 (0)1 40 37 24 19
www.fisheyegallery.fr

 

 

Yoonkyung Jang – “Incandescence”

6 mars – 14 avril 2019

MEP
Extrait de « Glimpse of us » à la Maison européenne de la photograpie © Yoonkyung Jang

Le Studio de la Maison Européenne de la Photographie présente l’intégralité des portraits féminins de la série “Glimpse of us” réalisée par l’artiste coréenne Yoonkyung Jang. Cette œuvre poétique lui a notamment valu de recevoir le Prix Dior de la Photographie pour Jeunes Talents en 2018.

Dans son autre série “Strange Seoul Rave”, la photographe met en lumière connaissances et inconnus pour illustrer les questionnements d’une génération où se mêlent identité, liberté et sensualité.

La Maison Européenne de la Photographie présente également le travail de la photographe Coco Capitán du 6 mars au 26 mai 2019.

Plein tarif : 10€ – Tarif Réduit : 6€
Mercredi et vendredi : 11h-20h – Jeudi : 11h-22h – Samedi et dimanche : 10h-20h

Maison Européenne de la Photographie
5/7 Rue de Fourcy, 75004 Paris
+33 (0)1 44 78 75 00
www.mep-fr.org

 

 

Elsa Leydier – “Transatlántica”

Jusqu’au 20 avril 2019

Intervalle - Copie
Untitled #3 from Braços Verdes e olhos Cheios de Asas – « Transatlántica » à la galerie Intervalle © Elsa Leydier

À deux pas de la rue de Belleville, la galerie Intervalle présente trois séries d’œuvres récentes réalisées entre 2016 et 2018 par la talentueuse Elsa Leydier. Installée au Brésil et ayant également travaillé en Colombie, la photographe joue des textures et couleurs pour “mettre en évidence le rôle de l’image dans la construction de l’imaginaire d’un environnement naturel.”

Dans sa dernière série “#elenão”, l’artiste insiste notamment sur la discordance entre les clichés tropicaux qui caractérisent bien souvent le Brésil et ses dérives les plus glaçantes, en particulier depuis l’irruption fulgurante de Bolsonaro aux plus hautes responsabilités politiques du pays l’an dernier.

Jeudi et vendredi : 14h-19h – Samedi : 12h00-19h

Galerie Intervalle
12 rue Jouye Rouve
+33 (0)1 43 15 94 58
http://www.galerie-intervalle.com

 

 

Vivian Maier – The Color Work

19 janvier – 30 mars 2019

vivian_maier_les_douches_la_galerie_3331
Milwaukee, MI, 1967 – Tirage chromogène, posthume © Estate of Vivian Maier, Courtesy Maloof Collection; Howard Greenberg Gallery, New York; Les Douches la Galerie, Paris

L’histoire de Vivian Maier est à la fois triste et fascinante : elle qui travailla pendant 40 ans comme nourrice et gouvernante vit son immense talent pour la photographie ignoré toute sa vie durant. Elle mit à profit ses trajets à travers les rues de Chicago, New York ou Los Angeles pour réaliser pas moins de 120 000 négatifs dont la plupart ne furent jamais développés, la découverte de leur valeur artistique coïncidant avec son décès en 2009 à l’âge de 83 ans.

Les Douches présent ici une série de plus de quarante photographies de la désormais célèbre anonyme, dont les deux-tiers sont des tirages en couleurs. Principalement réalisés entre les années 50 et 70, ces clichés témoignent du talent unique de Vivian Maier. Si elle est aujourd’hui principalement connue pour ses portraits en noir et blanc, l’exposition “The Color Work” démontre que le réalisme poétique de la mystérieuse photographe se traduit tout aussi bien en couleurs.

Mercredi à samedi : 14h-19h

Les Douches La Galerie
5, rue Legouvé 75010 Paris
lesdoucheslagalerie.com

 

 

Ad Minoliti – “Playboard”

8 mars – 30 avril 2019

AdMinoliti
Extrait de « Playboard » à la Galerie Crèvecœur © Ad Minoliti

Basée à Buenos Aires, l’artiste multidisciplinaire Ad Minoliti propose d’étonnantes installations mêlant “histoire de l’art, architecture, féminisme queer, décoration d’intérieur, animalisme et littératures de l’imaginaire”.

Grimpez sur les hauteurs de Ménilmontant jusqu’à la galerie Crèvecœur pour découvrir cet vibrant travail mêlant géométrie et sensualité. À travers les nombreux médiums qui animent ses œuvres (peinture, installations, impressions, vêtements, mais aussi vidéos et gifs !), Ad Minoliti saura à n’en pas douter y illustrer sa maîtrise des formes, des couleurs – et de la surprise.

Mercredi à samedi : 11h – 19h

Galerie Crèvecoeur
9 Rue des Cascades, 75020 Paris
+33 (0)9 54 57 31 26
galeriecrevecoeur.com

 

 

Janine Niépce – “Une photographie française”

23 mars – 18 mai

Niepce
Œuvre extraite de l’exposition « Une photographie française » – Polka Galerie © Janine Niépce

Engagée dans la résistance, comptant parmi les premières femmes françaises photojournalistes, pionnière de la couverture en images des luttes pour les droits des femmes : la carrière de Janine Niépce semble une succession de superlatifs qui ne suffisent pourtant pas à résumer la richesse et la profondeur de son travail.

Avec “Une photographie française”, la Polka Galerie nous emmène sur ses traces dans les rues de Paris et sur les routes de France. Pour cette femme avant-gardiste qui a eu l’occasion de voyager sur tous les continents pour son art, cette exposition est l’occasion idéale de découvrir le regard unique et profondément humain de Janine Niépce sur ses compatriotes.

Mardi à samedi : 11h-19h

Polka Galerie
Cour de Venise – 12-14 Rue Saint-Gilles, 75003 Paris
+33 (0)1 76 21 41 30
www.polkagalerie.com

 

 

Constance Nouvel – “Atlante”

16 février – 30 mars

Atlante
Œuvre extraite de l’exposition « Atlante » à la galerie In Situ © Constance Nouvel

Longez les quais aériens de la ligne 2 pour découvrir la galerie In Situ, à deux pas du métro Stalingrad : l’artiste Constance Nouvel y marie les techniques et les genres artistiques pour nous emmener dans ses pérégrinations avec “Atlante”, à la fois “déambulation physique et voyage de questionnement intérieur.”

Faisant appel à la photographie, au dessin, à la sculpture et à l’installation, l’artiste profite des espaces et volumes du lieu d’exposition pour mettre son travail en valeur. Tout comme à travers ses œuvres, ces “jeux de résonances et des mises en abîmes étudient le réel par le prisme de la photographie”.

Mardi à samedi : 11h-19h

In Situ
14 Boulevard de la Chapelle, 75018 Paris
+33 (0)1 53 79 06 12
www.insituparis.fr

 

 

Sheina Szlamka – “Les audacieuses”

7 mars – 19 mars 2019

Sheina
Visuel de l’exposition « Les Audacieuses » à la Slow Gallery © Sheina Szlamka

L’illustratrice Sheina Szlamka présentera à la Slow Gallery une série de portraits de ces “audacieuses” qui ont contribué à écrire l’histoire au féminin : Marie Curie, Ella Fitzgerald, ou encore Simone Veil y figureront parmi près d’une vingtaine de femmes célèbres pour leurs combats et contributions au progrès humain.

Ces portraits colorés, au style caractéristique de vivacité et de spontanéité de l’artiste, ont illustré le livre “Les Audacieuses” sorti en 2018. Sheina Szlamka sera d’ailleurs présente pour dédicacer l’ouvrage à l’occasion du vernissage de l’exposition le 7 mars prochain.

Mardi à vendredi : 12h-19h30 – Samedi : 11h-19h

Slow Gallery
5 Rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris
+33 (0)1 43 55 44 68
www.slowgalerie.com

 

 

Erika Verzutti – Dans le cadre de “Mutations/Créations 3”

Jusqu’au 15 avril 2019

Centre Pompidou
Extrait de l’exposition « Créations/Mutations » au Centre Pompidou © Eduardo Ortega, courtesy de l’artiste Erika Verzutti

À l’occasion de la troisième édition de l’événement “Mutations/Créations”, le Centre Pompidou présente pour la première fois en France le travail d’Erika Verzutti, artiste brésilienne principalement connue pour ses sculptures à la “sensualité vénusienne”.

La Galerie 3 du prestigieux musée accueille jusqu’au 15 avril ses œuvres révélant une inspiration résolument féminine – et féministe. Les espaces du musée sont notamment mis à contribution pour mettre en valeur les différents matériaux utilisés par l’artiste : bronze, céramique, ciment, ou encore papier mâché.

Plein tarif : 14€ – 18-25 ans : 11€ – Moins de 18 ans : Gratuit
Tous les jours : 11h-21h

Centre Pompidou
Place Georges-Pompidou, 75004 Paris
+33 (0)1 44 78 12 33
www.centrepompidou.fr

 

 

Ziyi Wang, Weizhi Yu et Yini Zhao – “Au Nom du Printemps”

Jusqu’au 15 mars 2019

Asiemut
Oeuvre extraite de l’exposition « Au nom du printemps » à la galerie d’Asiemut © Weizhi Yu

Créée en 2018 au cœur de Belleville pour favoriser les échanges culturels franco-asiatiques, la galerie de l’association Asiemut met à l’honneur trois artistes chinoises jusqu’au 15 mars prochain.

Chacune d’entre elles s’exprime à travers une technique différente : Ziyi Wang s’inscrit dans l’héritage de la broderie de style Han (reconnue comme faisant partie du patrimoine culturel immatériel de la Chine), Weizhi Yu perpétue la tradition du papier découpé avec des œuvres d’une grande finesse, tandis que Yini Zhao dévoile sa maîtrise des couleurs et textures à travers ses tableaux flamboyants.

Galerie Asiemut
12 Rue du Buisson Saint-Louis, 75010 Paris
+33 (0)1 85 09 18 85
asiemut-paris.org

 

 

Multiples artistes – “Femme, Femme, Femme”

16 mars – 13 avril 2019

Située à deux pas du carrefour Voltaire, la galerie Satellite a cette particularité d’être constituée de deux espaces : l’un consacré aux artistes européens, l’autre aux artistes japonais.

Ce mois-ci, “Femme, Femme, Femme” présentera les travaux de pas moins d’une quarantaine d’artistes à l’occasion de performances organisées chaque samedi, avec un vernissage prévu le samedi 16 mars à 18h. N’hésitez pas à consulter le site et les réseaux sociaux de la galerie pour connaître les dates et horaires précises des performances.

Mardi à samedi : 13h30-19h

Galerie Satellite
7 Rue François de Neufchâteau, 75011 Paris
+33 (0)1 43 79 80 20
https://galeriesatellite.jimdo.com/

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s