En images : grande manifestation contre la loi « sécurité globale » et les violences policières

La mobilisation a été très importante à Paris comme ailleurs en France ce samedi 28 novembre, une première victoire pour les nombreux opposants au projet de loi « sécurité globale » adopté en première lecture à l’Assemblée.

Manifestations parisiennes : la répression permanente

La journée de mobilisation contre la « loi sécurité globale » du samedi 12 décembre dernier a de nouveau été marquée par des cas de violences policières, et s’est accompagnée de nombreuses interpellations arbitraires. La stratégie des autorités face à la contestation apparaît clairement : décourager toute volonté de manifester.

En images : Les syndicats de retour dans la rue pour le 1er mai

Plus de vingt mille personnes ont défilé à Paris ce samedi 1er mai à l’occasion de la journée internationale des travailleuses et des travailleurs. Syndicats, organisations étudiantes et lycéennes, et collectifs de sans papiers étaient représentés en nombre dans le cortège parti de la place de la République.

Un rassemblent prévu devant le commissariat du 10ème pour demander la libération de la photojournaliste Hannah Nelson

Photographe pour Taranis News, Hannah Nelson a été violemment interpellée par la police hier soir, alors qu’elle couvrait la manifestation contre la « loi sur la sécurité globale » et ses mesures liberticides.

La République trahie

Ce lundi soir, des humanitaires et des exilés ont installé un campement de plusieurs centaines de tentes sur la place de la République, initiative visant à attirer l’attention sur leurs conditions de vie indignes. En réponse, les forces de police ont violemment évacué ses occupants avant de les poursuivre dans les rues de la capitale.

Le préfet de police de Paris Didier Lallement visé par une enquête pour faux témoignage

Auditionné devant la représentation nationale, Didier Lallement avait osé affirmer « ne pas avoir trouvé les organisateurs » de manifestations illégales de policiers, qui s’étaient pourtant tenues en plein cœur de Paris, au mois de juin 2020.

Plusieurs lycées franciliens bloqués pour dénoncer les mesures sanitaires insuffisantes à la rentrée

À Paris, en Seine Saint-Denis ou dans le Val de Marne, comme ailleurs en France, plusieurs établissements ont été bloqués par leurs élèves pour protester contre les faiblesses du dispositif sanitaire. La police est intervenue à plusieurs reprises, faisant usage de violence et de gaz lacrymogènes contre des lycéens et des journalistes.