Mai 2019 : notre sélection d’expos à découvrir dans l’Est parisien

Les arts seront à l’honneur ce mois-ci dans les arrondissements de l’Est de Paris. Journées portes ouvertes des ateliers d’artistes de Belleville, Festival de la Jeune Photographie Européenne au Centquatre, et autres rétrospectives ambitieuses : les amateurs de culture ont l’embarras du choix en mai 2019 !

 

 

Pierre Boucher, Jean Moral & André Steiner – « La Bascule du Regard »

Jusqu’au 15 juin

AndreSteiner - Copie
Étude de mains, c. 1934 – Courtesy Les Douches la Galerie, Paris N° Inv. AS1902022 © André Steiner

L’incontournable galerie Les Douches présente ce mois-ci les œuvres de trois pionniers de la photographie expérimentale des années 1920 : Pierre Boucher, Jean Moral, et André Steiner.

Inspirés par les évolutions – et les révolutions – de leur époque (électrification, essor des transports, mouvements artistiques et architecturaux tels que le Bauhaus), ces trois représentants de la Nouvelle Vision profitent alors de l’accessibilité grandissante de la photographie pour réinventer cet art encore jeune, jouant des formes, des contrastes et des techniques pour explorer des esthétiques résolument modernes.

Mercredi à samedi : 14h-19h

Les Douches La Galerie
5, rue Legouvé 75010 Paris
lesdoucheslagalerie.com

 

 

Festival de la Jeune Photographie Européenne – “Circulation(s)”

Jusqu’au 30 juin

Hélène Bellenger - Copie
Sans titre (midnight blue), 2018 – Œuvre extraite de la série Right color (2018) © Hélène Bellenger

Sous la direction artistique du collectif The Red Eye et organisé par l’association Fetart, le Centquatre accueille cette année encore le festival Circulation(s) dédié aux travaux de la nouvelle génération de photographes européens. Pas moins d’une cinquantaine de séries d’œuvres seront ainsi rassemblées jusqu’au 30 juin prochain sous les voûtes du centre culturel parisien.

Pour cette nouvelle édition, la saison culturelle France-Roumanie donne l’opportunité à Circulation(s) de mettre en avant les créations de galeries et photographes roumains. Durant toute la durée du festival, les visiteurs pourront également profiter de nombreux événements et activités : visites guidées, lecture de portfolios, ateliers artistiques, conférences, et même un studio photo éphémère pour repartir avec un tirage unique.

Plein tarif : 6€ – Tarifs Réduits : 4€
Mercredi à samedi : 14h-19h

Le Centquatre
5 Rue Curial, 75019 Paris
+33 (0)1 53 35 50 01
www.104.fr

 

 

Katre – « Point de fuite »

Jusqu’au 17 mai

Katre - Copie
Epinal Factory #1, 2018, encre aérosol, acide, néons et photographie sérigraphiée sur verre, 69 x 85 cm © Katre

Pionnier de l’art du graffiti et précurseur de l’urbex, l’artiste Katre nous entraîne sous les voûtes et hangars d’usines à l’abandon dans « Point de fuite », sa deuxième exposition solo à la Galerie Wallworks.

Exposées sur des supports de verre en grand format, ses œuvres résultent d’un détonnant mélange des genres et des mediums : photographie, graffiti, peinture et sérigraphie se mêlent pour donner une nouvelle vie à ces espaces, soudainement électrifiés par des lignes de fuites aux couleurs vives.

Lundi à samedi : 14h-19h

Galerie Wallworks
4 rue Martel, 75010 Paris
wallworks.fr/galerie_wallworks

 

 

Multiples Artistes – “Moving Women”

Jusqu’au 16 mai

Magda
Extrait du dossier de presse de l’exposition « Moving Women » à la galerie Magda Danysz © Dana Hoey – Fighters, 2015 – Vidéo HD (mono-écran), 9 min 22, couleur, son.

La galerie Magda Danysz et la spécialiste de la vidéo d’art Barbara Polla présentent l’exposition “Moving Women”, qui rassemble les travaux de huit artistes reconnus internationalement : Laurent Fievet, Shaun Gladwell, Dana Hoey, Clare Langan, Erwin Olaf, Yapci Ramos, Mario Rizzi, et Lee Yanor.

D’une durée variable – de 1 minute 33 à plus de deux heures – mais suivant toutes le double sens de la thématique “Moving Women”, ces oeuvres animées se complètent pour “mettre en scène des femmes aux multiples visages, considérées dans leur absolue complexité et leurs diversités.”

Mardi à samedi : 11h-19h

Galerie Magda Danysz
78 Rue Amelot, 75011 Paris
magdagallery.com

 

 

Janine Niépce – “Une photographie française”

Jusqu’au 18 mai

Niepce
Œuvre extraite de l’exposition « Une photographie française » – Polka Galerie © Janine Niépce

Engagée dans la résistance, comptant parmi les premières femmes françaises photojournalistes, pionnière de la couverture en images des luttes pour les droits des femmes : la carrière de Janine Niépce semble une succession de superlatifs qui ne suffisent pourtant pas à résumer la richesse et la profondeur de son travail.

Avec “Une photographie française”, la Polka Galerie nous emmène sur ses traces dans les rues de Paris et sur les routes de France. Pour cette femme avant-gardiste qui a eu l’occasion de voyager sur tous les continents pour son art, cette exposition est l’occasion idéale de découvrir le regard unique et profondément humain de Janine Niépce sur ses compatriotes.

Mardi à samedi : 11h-19h

Polka Galerie
Cour de Venise – 12-14 Rue Saint-Gilles, 75003 Paris
+33 (0)1 76 21 41 30
www.polkagalerie.com

 

 

Lucie Pastureau – “Luminescences”

Jusqu’au 12 mai

LuciePastureau - Copie
Tête – Œuvre extraite de la série Luminescences © Lucie Pastureau

À deux pas du Canal Saint-Martin, la Fisheye Gallery accueille cette mois-ci une vingtaine d’oeuvres empreintes de sensibilité de la photographe Lucie Pastureau, réalisées dans le cadre d’une résidence avec les patients et soignants de l’Unité de santé de l’adolescent de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul de Lille.

À travers de surprenants portraits et un jeu photographique mettant à l’honneur le négatif et ses déclinaisons, l’artiste explore la thématique de “l’éclosion de soi” propre à l’adolescence : métamorphose, identité et incertitude y sont mis en scène sans voyeurisme, avec tendresse et poésie.

Mercredi à samedi 14h-19h

Fisheye Gallery
2 Rue de l’Hôpital Saint-Louis, 75010 Paris
+33 1 40 37 24 19
www.fisheyegallery.fr

 

 

Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes de Belleville

24-27 mai

AAB - Copie.jpg

Il y a 30 ans, dans un contexte de lutte contre la destruction du Bas Belleville, ses artistes se sont engagés pour sauver leurs lieux de vie et de création du quartier et mettre en avant sa créativité sans pareille : c’est dans la cour du 48 Rue Ramponeau que sont nées les premières portes ouvertes des ateliers d’artistes de Belleville, qui attirent aujourd’hui près de 50 000 visiteurs chaque année.

Événement artistique désormais incontournable de l’Est parisien, ces journées portes ouvertes se dérouleront du 24 au 27 mai prochain pour leur trentième édition. Pas moins de 200 artistes et 112 ateliers vous feront découvrir leur travail, des abords des Buttes-Chaumont jusqu’aux pentes de Ménilmontant : suivez le guide pour en profiter au maximum !

Horaires et lieux variables

Ateliers d’Artistes de Belleville (accueil & coordination)
1 Rue Francis Picabia, 75020 Paris
+33 1 73 74 27 67
ateliers-artistes-belleville.fr

 

 

Shoji Ueda – “Portraits Intimes” & “Le Monde de Shoji Ueda”

Jusqu’au 17 mai

papa-maman-les_enfants-1940-Ueda_shoji_espace_Japon_web - Copie
Oeuvre extraite de l’exposition Portraits Intimes © Shoji Ueda, Courtesy Galerie & CO119

L’Espace Japon et la Galerie &co119 mettent ce mois-ci à l’honneur le grand photographe japonais Shoji Ueda, à travers une double exposition d’envergure. Cette rétrospective parisienne est l’occasion de redécouvrir “son style photographique reconnaissable entre tous, parfaitement et librement mis en scène, frôlant avec le surréalisme”.

Les deux lieux présenteront notamment des oeuvres extraites de sa célèbre série “Paysages de dunes”, instantanés lunaires réalisés dans sa région natale, qui reste aujourd’hui encore une oeuvre majeure de la photographie de l’archipel.

 Mardi à vendredi : 13h-19h – Samedi : 13h-18h

Espace Japon
12 Rue de Nancy, 75010 Paris
+33 (0)1 47 00 77 47
www.espacejapon.com

&

Mercredi à samedi : 12h-19h

Galerie &co119
119, rue Vieille du Temple 75003
+33 (0)9 70 97 59 18
https://8co119.co

 

 

Allan Villavicencio – « La recherche du rayon vert »

Jusqu’au 25 mai

Allan
Œuvre extraite du dossier de presse de l’exposition « La recherche du rayon vert » à la Maëlle Galerie © Allan Villavicencio

À l’orée du vibrant Boulevard de Belleville, Maëlle Galerie présente avec l’exposition « La recherche du rayon vert » les oeuvres du jeune artiste mexicain Allan Villavicencio, lauréat de la Bourse nationale des artistes FONCA l’an dernier.

« S’inspirant des expérimentations spatiales propres à la tradition du muralisme mexicain, des espaces virtuels digitaux et de l’énergie de l’environnement urbain, » l’artiste crée de surprenants paysages de peinture où fragmentation et désorientation se succèdent dans une joyeuse débauche de couleurs et de textures.

Mercredi à samedi : 14h-19h

Maëlle Galerie
1-3 rue Ramponneau, 75020 Paris
www.maellegalerie.com

 

 

Aurélie William Levaux – “La Vie intelligente”

Jusqu’au 25 mai

awl_bandeau - Copie
Oeuvre extraite de « La Vie intelligente » à la galerie Arts Factory © Aurélie William Levaux

Institution de la Rue de Charonne spécialisée dans les arts graphiques, la galerie Arts Factory présente ce mois-ci le travail de l’illustratrice belge Aurélie William Levaux. Haute en couleurs, cette nouvelle série de dessins sur tissus est extraite de son dernier ouvrage “La Vie intelligente”, paru cette année.

Après le succès rencontré par son prédécesseur « Sisyphe, les joies du couple », l’artiste évoque cette fois-ci un “nouveau départ, grâce à une plume volatile, emportée et aérienne, qui passe de digression en digression (la révolution, les pizzas à un euro, la place de l’artiste) pour mieux décrire un quotidien cocasse où l’autobiographie n’est jamais loin.”

Lundi à samedi 12h30-19h30

Arts Factory
27 Rue de Charonne, 75011 Paris
+33 (0)6 22 85 35 86
www.artsfactory.net

 

 

Rétrospective – “Electro – De Kraftwerk à Daft Punk”

Jusqu’au 11 août

© Conception graphique : Agnès Dahan Studio – Photo : Jacob Khrist
© Conception graphique : Agnès Dahan Studio – Photo : Jacob Khrist

À l’orée du Parc de la Villette, la Cité de la Musique – Philharmonie de Paris présente jusqu’à cet été une grande rétrospective consacrée à l’histoire de la musique électronique. Mise en musique par Laurent Garnier et scénographiée par 1024 architecture, elle suit les évolutions de la culture électro à travers le monde, explorant tour à tour “son imaginaire, ses innovations, ses mythologies ainsi que ses correspondances avec les arts plastiques”.

L’exposition a bénéficié de nombreux prêts pour former un corpus inédit sur un tel sujet : instruments novateurs des années 1910 à nos jours, art contemporain, photographies, graphisme et BD, installations musicales et visuelles – dont une série de vidéos réalisées par les artistes de Kraftwerk, ainsi qu’une installation signée par les membres de l’incontournable duo Daft Punk.

Plein tarif : 11€ – Tarifs Réduits : 9€/6€/Gratuit
Mardi à jeudi : 14h-20h | Vendredi : 14h-22h | Samedi et dimanche : 12h-20h

Espace d’Exposition – Philharmonie de Paris
221 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
+33 (0)1 44 84 44 84
philharmoniedeparis.fr

 

 

 

Illustration en tête d’article : Sans titre (midnight blue), 2018 – Œuvre extraite de la série Right color (2018) © Hélène Bellenger
http://www.helenebellenger.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s