Charmants passages et cours secrètes de l’Est parisien

Si les nobles passages couverts du quartier des Grands Boulevards et les escaliers de Montmartre sont aujourd’hui bien ancrés dans l’imaginaire parisien, les arrondissements de l’Est réservent eux aussi leur lot de surprises urbaines aux promeneurs curieux.

Ruelles, chemins, cours et impasses : il suffit de s’éloigner un peu du centre de la capitale pour dénicher nombre de jolies voies au charme bucolique. En foulant ces pavés palimpsestes d’un Paris disparu, témoins de son passé champêtre et ouvrier, on échappe un instant au chaos motorisé des alentours.

Les passages indiqués dans notre carte ci-dessous sont d’ailleurs garantis (presque) sans voitures ! Par souci de clarté, nous décrivons seulement ceux situés dans les 10ème, 11ème, 12ème, 19ème et 20ème arrondissements de Paris :

 

Légende :
Quartiers et rues comptant de nombreux passages (rues principales ci-dessous)
Cours, impasses, passages et villas

 

 

PARIS 10

 

CourDeBretagne

Cour des Bretons

Également appelée « Cour de Bretagne » – comme indiqué sur son fronton du côté de la rue de Faubourg-du-Temple – elle se divise en deux pour rejoindre en toute discrétion la rue du Buisson-Saint-Louis. Décorée de nombreux arbustes, elle offre une sympathique alternative pour rejoindre le quartier Sainte-Marthe.

Cour des Bretons, 75010 Paris

 

CourDesPetitesEcuries

Cour des Petites Écuries & Passage Reilhac

Ce long passage en angle est situé à l’endroit où se trouvaient les écuries royales avant la Révolution française. Petit havre de paix entre Strasbourg-Saint-Denis et Château d’Eau, il accueille aujourd’hui quelques cafés et restaurants qui profitent du calme ambiant pour étendre leurs terrasses. Juste en face, le Passage Reilhac se distingue par son élégant fronton sculpté.

Cour des Petites Écuries / Passage Reilhac, 75010 Paris

 

PassageBrady

Passage Brady

Dans un style bien différent de ses voisins des Grands Boulevards, ce passage pour moitié couvert, construit en 1828, est sans aucun doute l’un des plus colorés de la capitale. Les restaurants qui se succèdent sous sa verrière mettent à l’honneur les cuisines du sous-continent indien : ce n’est pas un hasard, puisque nous sommes proches du quartier de « Little Jaffna » qui s’étend entre les Gares de l’Est et du Nord. Le Passage Brady abrite également quelques épiceries spécialisées qui raviront les connaisseurs.

Passage Brady, 75010 Paris

 

PassageDuDesir

Passage du Désir

Ce passage joliment baptisé – son nom dont l’origine reste énigmatique a d’ailleurs été adopté par une chaîne de sex shops ! – constitue une belle échappée urbaine au cœur du quartier animé de Château d’Eau. Il est séparé en deux tronçons par le Boulevard de Strasbourg. La partie du passage qui rejoint la Rue du Faubourg Saint-Martin est bordée d’élégants bâtiments aux façades rouges, construits à la fin du XVIIIème siècle.

Passage du Désir, 75010 Paris

 

PassageDuPrado.JPG

Passage du Prado

Longtemps connu pour ses fréquentations interlopes, le Passage du Prado est la seconde des deux voies couvertes du 10ème arrondissement. Il a bénéficié d’une rénovation comprenant une intervention artistique en 2012. Formant un angle sous une surprenante rotonde, sa verrière d’inspiration Art Déco arbore désormais de belles gammes de couleurs vives. Le passage accueille principalement des salons de coiffure et autres commerces opérés par des Parisiens originaires du sous-continent indien.

Passage du Prado, 75010 Paris

 

 

PARIS 11

 

CiteDurar

Cité Durmar

À deux pas du métro Ménilmontant, cette paisible cours de la Rue Oberkampf a gardé une atmosphère quasi-champêtre, témoin lointain du passé maraîcher du quartier. Ses bâtisses sont pour la plupart d’anciens ateliers du XIXème siècle, qui vit l’Est parisien entrer pleinement dans l’ère industrielle et devenir indissociable de son importante population ouvrière. Comptant toujours dans leurs rangs quelques artistes et artisans, les résidents de la Cité Durmar tentent de résister à la spéculation immobilière et à la défiguration de ce patrimoine unique depuis le rachat des terrains en 2004.

Cité Durmar (via 154 rue Oberkampf), 75011 Paris

 

CiteDuFiguier

Cité du Figuier

Un brin plus policée que sa voisine la Cité Durmar, cette jolie voie aux façades colorées se cache derrière les numéros 104-106 de la rue Oberkampf. En plus de quelques félins, on croise dans ses ateliers une faune travaillant dans les agences de communication ou le secteur humanitaire, en témoignent les nombreux vélos présents le long de ses pavés débordant d’arbustes et de plantes vertes.

Cité du Figuier, 75011 Paris

 

CitéIndustrielle

Cité Industrielle

Ce n’est peut-être pas le plus joli passage du 11ème arrondissement, mais la Cité Industrielle vaut bien un petit détour ! Située près du métro Voltaire, cette allée étroite bordée d’anciens ateliers est mise en valeur par ses résidents à grands renforts de végétation ; on y trouve d’ailleurs un discret jardin partagé.

Cité Industrielle, 75011 Paris

 

CourDamoye.JPG

Cour Damoye

Avec ses lampadaires muraux et ses plantes suspendues aux façades, la Cour Damoye se distingue avec élégance des nombreux passages du Faubourg Saint-Antoine. Ses anciens ateliers typiques des activités industrielles du quartier ont depuis fait place à des bureaux, bien qu’on y trouve aussi des galeries ainsi qu’un atelier de torréfaction. Cette allée pavée d’une centaine de mètres de longueur n’est pas trop difficile à trouver, puisqu’elle donne directement sur la Place de la Bastille !

Cour Damoye, 75011 Paris

 

CourDeLIndustrie

Cour de l’Industrie

À deux pas de la station de métro Faidherbe – Chaligny, la Cour de l’Industrie réserve de belles surprises. Tout d’abord, il s’agit non pas d’une, mais de trois cours imbriquées l’une à l’autre ! Longtemps menacées de disparaître, elles ont fait l’objet d’un classement aux monuments historiques avant de connaître six années de travaux jusqu’en 2017. Emblématiques du passé industriel du Faubourg Saint-Antoine, la Cour de l’Industrie et ses bâtiments datant des années 1850 accueillent aujourd’hui de nombreux ateliers d’artisans et d’artistes.

Cour de l’Industrie (via 37 bis rue de Montreuil), 75011 Paris

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Passage Alexandrine & Passage Gustave Lepeu

Portant le nom de l’ancien propriétaire des lieux et de sa fille, ces deux passages étroits sont joliment arborés par leurs habitants. Ils donnent tous deux sur l’agréable rue Léon Frot, haut lieu des « Vendanges de Charonne ».

Passage Alexandrine / Passage Gustave Lepeu, 75011 Paris

 

 

PassageLhomme2.JPG

Passage Lhomme

La Rue du Faubourg-Saint-Antoine et la Rue de Charonne comptent un grand nombre de ces cours indissociables de l’histoire du quartier. Longtemps dédiés aux ateliers d’artisans, notamment dans l’ameublement et la décoration, ces passages et leurs commerces perpétuent parfois aujourd’hui encore cette tradition. Avec ses belles façades fleuries et ses boutiques au cachet indéniable, le Passage Lhomme en est certainement l’un des plus charmants exemples.

Passage Lhomme (via 26-28 Rue de Charonne), 75011 Paris

 

PassageSaintMaur

Passage Saint-Maur

Ce passage plein de caractère recèle un singulier détail : jetez un œil sous le porche de l’entrée, et vous apercevrez l’un des derniers exemples de pavés en bois encore présents dans les rues de Paris ! Au fond de cette allée plantée de lampadaires se niche l’élégant thrift store La Frange à l’Envers.

Passage Saint-Maur (via 81 rue Saint-Maur), 75011 Paris

 

 

PARIS 12

 

CiteDebergue

Cité Debergue

Au cœur d’un quartier méconnu proche de la Place de la Nation, la Cité Debergue s’ouvre sur un passage pavé que longent les façades tranquilles d’une rangée de maisonnettes. Une surprenante salle de billard vous attend au bout de cette allée discrète.

Cité Debergue, 75012 Paris

 

CourDAlsaceLorraine

Cour d’Alsace-Lorraine

Avec ses façades multicolores et ses anciens pavés, cette voie pourtant discrète est sans aucun doute l’une des plus photogéniques de l’Est parisien. Elle accueille aujourd’hui de nombreux ateliers d’artisans, en témoignent les enseignes ouvragées qui surmontent certaines de ses échoppes.

Cour d’Alsace-Lorraine, 75012 Paris

 

ImpasseCanart.JPG

Impasse Canart

Rien d’historiquement renversant mais un charme tout villageois dans cette petite impasse à l’écart, dans la périphérie du 12ème arrondissement. Ce quartier du Bel-Air est d’ailleurs étonnement riche en petites ruelles de caractère ! Derrière son nom sympathique, l’Impasse Canart cache de belles façades colorées aux grilles de fer forgé.

Impasse Canart, 75012 Paris

 

Impasse Mousset.JPG

Impasse Mousset

Voisine un peu anar’ de la proprette Cour d’Alsace-Lorraine, cette impasse hors du temps est longée par des ateliers et des maisonnettes colorées uniques en leur genre dans ce quartier de Paris.  Ancienne cour typique de l’ère industrielle bien enjolivée par la végétation, l’Impasse Mousset abrite encore quelques ateliers ainsi qu’un étonnant club de tennis !

Impasse Mousset, 75012 Paris

 

PassageDeLaVoute

Passage de la Voûte

Donnant sur la Porte de Vincennes, cette petite voie avec escaliers est surmontée par l’arc rouge de la sculpture « Le Chat », réalisée par les élèves de la filière chaudronnerie du lycée professionnel Chennevière Malézieux en 2013. L’œuvre est aussi un clin d’œil au chanteur Charles Trénet, qui aurait séjourné pour un temps dans un hôtel du Passage de la Voûte.

Passage de la Voûte, 75012 Paris

 

SentierDesMerisiers

Sentier des Merisiers

Ce passage assez méconnu en bordure de la capitale détient pourtant un beau record : avec une largeur minimale de 87 centimètres, c’est la voie la plus étroite de Paris ! On y accède depuis le Boulevard Soult ou la Rue du Niger pour se frayer un chemin entre ses murets de pierre et ses grilles intrigantes.

Sentier des Merisiers, 75012 Paris

 

VillaDuBelAir

Villa du Bel-Air

Jolie voie aux immeubles cossus, la Villa du Bel Air est située le long d’un tronçon de l’ancien chemin de fer de la petite ceinture, offrant une vue dégagée sur ses courettes arborées et ses perrons bourgeois. N’hésitez pas à jeter un œil au Sentier de la Lieutenance tout proche, moins charmant que son voisin des Merisiers mais offrant une belle entrée en escaliers sur le Boulevard Soult.

Villa du Bel-Air, 75012 Paris

 

 

PARIS 19

 

ButteBergeyre

Butte Bergeyre

Colline aux accents villageois à deux pas du Parc des Buttes-Chaumont, la Butte Bergeyre fait partie de ces rares micro-quartiers épargnés par la circulation parisienne. Perché à une centaine de mètres de hauteur, ce quartier résidentiel – et disons le, plutôt aisé – accueille aujourd’hui de nombreuses maisonnettes et villas, quelques pieds de vigne, ainsi qu’un jardin partagé. Il offre également l’une des plus belles vues sur la colline de Montmartre ! On vous conseille d’entrer par les escaliers situés au niveau du 54 Avenue Simon Bolivar, immortalisés en 1950 par un cliché de Willy Ronis.

Rue Rémy de Gourmont / Rue Philippe Hecht / Rue Georges Lardennois / Rue Edgar Poe, 75019 Paris

*La Butte Bergeyre fera bientôt l’objet d’un article à part… Stay tuned!*

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quartier de la Mouzaïa

Établi sur des anciennes carrières de gypse, le quartier de la Mouzaïa est sans aucun doute l’un des plus atypiques de la capitale. Entre la station de métro Danube et la Rue de Bellevue, une vingtaine d’allées piétonnes forment un charmant labyrinthe bordé par d’anciennes maisons ouvrières et quelques ateliers d’artisans. Le cœur du quartier est le très républicain triangle délimité par les Rues de l’Égalité, de la Fraternité et de la Liberté.

Rue de la Mouzaïa / Rue de l’Égalité / Rue de la Fraternité / Rue de la Liberté, 75019 Paris

*Le quartier de la Mouzaïa fera bientôt l’objet d’un article à part… Stay tuned!*

 

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Passage de l’Église orthodoxe Saint-Serge

Cachée entre quelques pâtés de maisons à l’orée du Parc des Buttes-Chaumont, l’Église orthodoxe Saint-Serge est l’un des secrets les mieux préservés de l’Est parisien. Accessibles en journée par la Rue de Crimée ou la Rue Meynadier, les passages qui l’entourent offrent un rare point de vue sur l’urbanisme parisien.

93 Rue de Crimée, 75019 Paris

 

PassageDuPlateau

Passage du Plateau

Cette voie surprenante est la deuxième plus étroite de Paris, après le Sentier des Merisiers à la périphérie du 12ème arrondissement. À deux pas des Buttes-Chaumont, ce passage agréable cache de belles adresses derrière de hauts murets.

Passage du Plateau, 75019 Paris

 

VillaDeLAdour

Villa de l’Adour

Assurez-vous que le portail soit bien ouvert et que vous ne dérangez pas les riverains en avant d’explorer cette belle voie privée du 19ème arrondissement, accessible par l’agréable Rue de la Villette. Jardinets, grilles de fer forgés et arbustes vous attendent pour une sympathique échappée bucolique à deux pas de la Rue de Belleville.

Villa de l’Adour (via 13, Rue de la Villette), 75019 Paris

 

 

PARIS 20

 

CampagneAParis.JPG

Campagne à Paris

Avec la Butte Bergeyre et la Mouzaïa, la Campagne à Paris est l’un des charmants micro-quartiers pavillonnaires de l’Est parisien. Construits entre 1911 et 1928, sa centaine de pavillons étaient à l’origine destinés à loger la population ouvrière pour un coût raisonnable. Le quartier s’est depuis bien embourgeoisé, comme le confirme l’emménagement récent de l’ancien Président François Hollande ! À deux pas de la Porte de Bagnolet, la Campagne à Paris porte en tout cas plutôt bien son nom : ses ruelles pavés et ses escaliers fleuris en font un lieu idéal pour les promeneurs nostalgiques du grand air.

Rue Irénée Blanc / Rue Jules Siegfried / rue Paul Strauss, 75020 Paris

*La Campagne à Paris fera bientôt l’objet d’un article à part… Stay tuned!*

 

CiteDesEcoles

Cité des Écoles

Avec ses bâtiments à deux étages, ses pavés et ses beaux murs de brique rouge, la discrète Cité des Écoles mérite bien un petit détour depuis l’agréable Place Martin Nadaud.

Cité des Écoles, 75020 Paris

 

CiteDeLErmitage

Cité de l’Ermitage

Perchée sur les hauteurs de Ménilmontant, la Cité de l’Ermitage est un paisible vestige du passé rural et ouvrier du quartier. Cette impasse bordée de lampadaires compte de jolies maisonnettes discrètement nichées derrière des murets de pierre, et abrite même une petite place pavée. Pour prolonger cette expérience bucolique, n’hésitez pas à aller faire un tour dans la Villa de l’Ermitage toute proche.

Cité de l’Ermitage, 75020 Paris

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Passage Perreur & Villa Perreur

Non loin de la Place Gambetta, le Passage et la Villa Perreur offrent une plaisante échappée urbaine. Séparées par un petit escalier, les deux voies abritent des ateliers ainsi que de charmants pavillons. On vous conseille plutôt de vous y rendre aux beaux jours, lorsque les plantes grimpantes dévoilent tout leur feuillage.

Passage Perruer / Villa Perreur, 75020 Paris

 

PassagePlantin

Passage Plantin

Si vous passez par les hauteurs du Parc de Belleville, n’hésitez pas à faire un tour du côté du Passage Plantin ! Avec ses beaux murets de briques longés de lampadaires, il fait partie de ces rares passages qui ont survécu au temps et à la densification du quartier. Reliant la Rue des Couronnes et la Rue du Transvaal, il abrite aujourd’hui de belles habitations entourées de verdure.

Passage Plantin, 75020 Paris

 

PassageDesSoupirs

Passage des Soupirs

Cet étroit passage au nom poétique est un véritable havre de paix surplombant l’animation de la Rue des Pyrénées. Derrière une végétation dense se cachent d’anciens pavillons ouvriers et d’élégantes maisonnettes, ainsi qu’un jardin partagé.

Passage des Soupirs, 75020 Paris

 

RueDesVignoles.JPG

 

Rue des Vignoles

Pas moins d’une quinzaine de passages et d’impasses aux logements ouvriers débouchent sur cette charmante rue aux allures de village – son nom rappelle d’ailleurs le passé viticole de l’ancien bourg de Charonne. Avec la rue des Haies toute proche, le quartier forme un plaisant labyrinthe où se perdre le temps d’une promenade. On remarque également les noms parfois étonnants de ces venelles, comme la trinité formée par le Passage Dieu, l’Impasse Satan, et l’Impasse Saint-Pierre.

Rue des Vignoles / Passages attenants, 75020 Paris

*Le Quartier des Vignoles fera bientôt l’objet d’un article à part… Stay tuned!*

 

SquareDesGres

Square des Grès

À deux pas de la jolie Rue Saint-Blaise, dans le quartier de Charonne, le calme Square des Grès offre une bouffée d’air bienvenue dans l’agitation parisienne. On accède à cet espace vert discret entouré de petits pavillons par le Passage du Village-Saint-Blaise, charmante voie pavée en partie privée.

Square des Grès (via 57 rue Vitruve), 75020 Paris

 

VillaDuBorego

Villa du Borégo

Perchée à deux pas du cimetière de Belleville, cette charmante impasse est entourée de pavillons au charme nostalgique. Joliment arborée, la Villa du Borégo compte plusieurs jardinets protégés de murets de briques et autres grilles de fer forgé.

Villa du Borégo, 75020 Paris

 

VillaDeLErmitage

Villa de l’Ermitage & Cité Leroy

Bien connu des promeneurs bellevillois, la Villa de l’Ermitage est sans aucun doute l’un des passages les plus charmants de l’Est parisien. Ateliers d’artistes, petites cours ensoleillées, porches ouvragés et végétation florissante : difficile en la parcourant d’imaginer l’agitation toute proche de la Rue de Ménilmontant ! Une voie au charme simple et désuet, à ne pas manquer en explorant les hauteurs de Belleville.

Villa de l’Ermitage / Cité Leroy, 75020 Paris

 

VillaGeorgina

Villa Georgina

La Villa Georgina n’est certainement pas le plus spectaculaire des passages parisiens, mais ses petits pavillons offrent un singulier contraste avec les immeubles plus modernes des alentours. On se prend à envier les jardinets que fleurissent ses résidents.

Villa Georgina, 75020 Paris

 

VillaRIberolle

Villa Riberolle & Cité Aubry

Dans l’ombre du Père Lachaise se nichent quelques beaux passages, dont la Villa Riberolle est l’un des plus singuliers. Témoins du passé industriel du quartier, on y accède depuis la Rue de Bagnolet. Le long de cette voie animée, n’hésitez pas à jeter un œil à l’agréable Rue Ligner, et si le portail est ouvert, aux charmants jardinets de la Villa Godin.

Villa Riberolle / Cité Aubry, 75020 Paris

 

 

 

COURS CACHÉES

 

Difficile d’être exhaustif avec la myriade de petits passages et de cours charmantes que compte la capitale. Notez que certaines rues de l’Est parisien se distinguent par leur grand nombre de petites cours discrètes, généralement invisible depuis la voie mais souvent accessibles au promeneur curieux. Elles sont souvent les héritières des anciennes cours industrielles du XIXème siècle où l’activité des artisans battait son plein.

Si le cœur vous en dit, on vous recommande d’explorer en particulier la Rue de Charonne (11ème), la Rue du Faubourg-Saint-Antoine (11ème/12ème), la Rue Oberkampf (11ème), la Rue Saint-Maur (10ème/11ème) ou encore la Rue de Belleville (19ème/20ème).

 

 

Photos: © S.T.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s